Rechercher

D’après le ministère des Affaires étrangères, 1500 Israéliens sont encore en Ukraine

Les responsables pensent que la plupart des personnes restantes ne veulent pas partir ou ne le peuvent pas en raison des lois actuelles sur la conscription militaire

Devant le consulat honoraire d’Israël à Lviv, des ressortissants israéliens montent à bord d’un autobus supposé les conduire à la frontière polonaise, le 2 mars 2022. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)
Devant le consulat honoraire d’Israël à Lviv, des ressortissants israéliens montent à bord d’un autobus supposé les conduire à la frontière polonaise, le 2 mars 2022. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré jeudi que près de 11 000 Israéliens avaient fui l’Ukraine au cours des quatre dernières semaines.

Quelque 1 500 citoyens israéliens restent encore dans le pays malgré l’invasion russe. Selon le ministère, la plupart d’entre eux ne souhaitent pas partir pour le moment ou n’y sont pas autorisés en raison des lois actuelles sur la conscription militaire.

Tous les hommes ukrainiens âgés de 18 à 60 ans ont reçu l’ordre de rester dans le pays pour servir de force de combat potentielle.

Le ministère a noté qu’il y avait toujours une circulation importante vers la frontière et a recommandé aux Israéliens souhaitant toujours quitter l’Ukraine de le faire par le poste frontière de Zahony à la frontière hongroise et le poste frontière de Palanca à la frontière moldave.

La semaine dernière, le ministère des Affaires étrangères a averti les Israéliens actuellement en Biélorussie de ne pas s’approcher de la frontière sud du pays avec l’Ukraine, en raison de l’invasion russe en cours et du déploiement continu des forces militaires dans la région.

Le ministère a également demandé aux Israéliens se trouvant dans la dictature alignée sur la Russie – officiellement une république – de s’enregistrer auprès de l’ambassade de Minsk par précaution.

L’avertissement retentit alors que l’on craint de plus en plus que Moscou ne cible des civils en Ukraine et en Biélorussie.

L’Ukraine s’est dite préoccupée par le fait que les troupes biélorusses se joignent à la bataille de Kiev – ville située à un peu plus de 167 kilomètres du poste frontière entre la Biélorussie et l’Ukraine – où les forces russes ont été bloquées par une forte résistance.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...