Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Décès d’Alan Sherman, pionnier du sport juif et des relations israélo-américaines

Ce passionné "visionnaire" a consacré sa vie à renforcer les possibilités offertes aux athlètes juifs, notamment en participant pendant des décennies au mouvement des Maccabiades

Alan Sherman, deuxième à partir de la droite, lors d'une réunion du Comité américain des sports pour Israël. (Crédit : Maccabi USA via JTA)
Alan Sherman, deuxième à partir de la droite, lors d'une réunion du Comité américain des sports pour Israël. (Crédit : Maccabi USA via JTA)

JTA – En 1961, Alan Sherman travaillait comme pharmacien à l’hôpital Hadassah de Jérusalem lorsqu’il a vu une annonce dans le Jerusalem Post à la recherche de volontaires anglophones pour les sixièmes Maccabiades, la compétition sportive juive internationale fondée en 1932.

Sherman a passé des semaines à accompagner le directeur du comité d’organisation de l’événement à diverses cérémonies. Sa volonté d’aider était emblématique de sa passion pour le sport et de ce qui allait devenir l’engagement de toute une vie pour renforcer les opportunités offertes aux athlètes juifs, en particulier dans le cadre des relations entre les États-Unis et Israël.

Sherman a ensuite cofondé et dirigé l’International Jewish Sports Hall of Fame et a occupé de nombreux postes de direction au sein de Maccabi USA et du mouvement mondial des Maccabiades. Sherman est décédé samedi à son domicile de Potomac, dans le Maryland, après une longue bataille contre le cancer. Il avait 87 ans.

Jed Margolis, qui dirige aujourd’hui l’International Jewish Sports Hall of Fame a qualifié Sherman de « visionnaire ». En 1997, Sherman s’est vu décerner un prix pour l’ensemble de sa carrière.

« Il a laissé une marque indélébile dans le cœur de tant de gens, et il nous manquera beaucoup », a déclaré Margolis à la Jewish Telegraphic Agency.

Une grande partie du travail de Sherman dans le domaine du sport s’est faite dans le cadre du mouvement des Maccabiades.

De 1973 à 1989, Sherman a fait partie du comité international des Maccabiades. Il a dirigé plusieurs délégations américaines aux Maccabiades, qui se déroulent tous les 4 ans, a passé des décennies à la tête de Maccabi USA, a fondé les North American Maccabi Youth Games (aujourd’hui connus sous le nom des Maccabiades des centres communautaires juifs ou JCC Maccabi Games) et, en 1985, a contribué à l’introduction du programme d’orientation juif-israélien pour tous les athlètes américains des Maccabiades.

La délégation grecque lors de la cérémonie d’ouverture de la neuvième édition des Maccabiades, en 1973 (Crédit : Alexander Suskind/Maccabi Archive)

Jeff Bukantz, président de Maccabi USA, a qualifié Sherman de « leader plus grand que la vie » et de mentor.

« Alan était l’un des piliers du mouvement Maccabi et il laisse une empreinte durable. Que sa mémoire soit une bénédiction », a déclaré Bukantz dans un communiqué transmis à JTA.

L’implication de Sherman dans les partenariats sportifs israélo-américains s’est étendue au-delà des Maccabiades. En 1978, Sherman a organisé un voyage en Israël pour les Washington Bullets, champions de la NBA, qui ont joué (et perdu) un match amical contre le Maccabi Tel Aviv. Sherman a également fait en sorte que des équipes professionnelles israéliennes jouent des matchs aux États-Unis.

L’autre passion de Sherman était de soutenir les athlètes handicapés, en particulier par l’intermédiaire du Centre sportif israélien pour les handicapés.

Sherman s’est également impliqué dans de nombreuses organisations juives de Washington, notamment en tant que président du comité d’éducation physique et membre du conseil d’administration du Centre communautaire juif de la région métropolitaine de Washington.

Selon une notice nécrologique en ligne, pendant la guerre du Yom Kippour en 1973, il a lancé l’initiative « Swim a lap for Israel », qui a permis de récolter des milliers de dollars pour le centre communautaire juif de Rockville, dans le Maryland, et d’autres piscines communautaires.

Agent immobilier agréé et pharmacien expérimenté, Sherman aimait également pratiquer un certain nombre de sports, notamment le ski, le volley-ball et le golf.

Il laisse dans le deuil sa femme Claire Feldstein, qu’il avait épousée en 1962, ainsi que leurs deux enfants, cinq petits-enfants et un arrière-petit-enfant.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.