Rechercher

Décès d’un adolescent palestinien blessé par des soldats israéliens à Jénine

L'armée israélienne a multiplié ces dernières semaines les raids à Jénine, bastion des groupes terroristes palestiniens d'où étaient originaires des auteurs d'attentats récents

Un soldat israélien lors d’une opération dans le camp de réfugiés de Jénine, au nord de la Cisjordanie, à la suite d’une série d’attentats terroristes en Israël, le 9 avril 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Un soldat israélien lors d’une opération dans le camp de réfugiés de Jénine, au nord de la Cisjordanie, à la suite d’une série d’attentats terroristes en Israël, le 9 avril 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Un adolescent palestinien blessé par balles samedi lors d’affrontements avec des soldats israéliens en Cisjordanie est décédé dimanche de ses blessures, a annoncé le ministère de la Santé palestinien.

Kamel Alawnah, âgé de 17 ans, a succombé à ses « blessures par balles à l’abdomen et à la main » dans la ville palestinienne de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, selon le ministère de la Santé palestinien.

Interrogée par l’AFP, l’armée israélienne n’a pas fourni d’informations dans l’immédiat.

L’armée israélienne a multiplié ces dernières semaines les raids à Jénine, dont le camp de réfugiés est un bastion des groupes terroristes palestiniens d’où étaient originaires des auteurs d’attentats meurtriers récentes en Israël.

Depuis fin mars, les forces de sécurité israéliennes mènent des opérations quasi-quotidiennes en Cisjordanie à la suite d’une série d’attaques perpétrées par des Palestiniens et des Arabes israéliens en Israël et en Cisjordanie dans lesquelles 19 personnes, en majorité des civils, ont perdu la vie.

Lors de ces opérations de l’armée israélienne, au moins 49 Palestiniens et trois terroristes arabes israéliens ont été tués, en partie des membres de groupes armés, mais aussi des civils, dont la journaliste d’Al-Jazeera, Shireen Abu Akleh, couvrant une opération à Jénine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...