Des cartes de Noël montrent le Moyen Orient déchiré par la guerre
Rechercher
Ailleurs à Alep

Des cartes de Noël montrent le Moyen Orient déchiré par la guerre

Une campagne de levée de fonds de Médecins du Monde met en exergue les conflits de la région, juxtaposant scènes de la Nativité, drones et missiles

Les cartes de voeux 2016 de l'organisation Médecins du Monde juxtaposent des scènes de la Nativité et des photographie du Moyen-Orient déchiré par la guerre (Crédit : Médecins du Monde)
Les cartes de voeux 2016 de l'organisation Médecins du Monde juxtaposent des scènes de la Nativité et des photographie du Moyen-Orient déchiré par la guerre (Crédit : Médecins du Monde)

Une nouvelle campagne de collecte de fonds lancée par la branche britannique d’une organisation humanitaire s’est donnée pour objectif de montrer les conflits au Moyen Orient en lançant une nouvelle série de cartes de vœux montrant des scènes traditionnelles de la Nativité mélangées à des photographies contemporaines des zones de conflit à travers toute la région.

Le jeu de quatre cartes, qui portent des noms tels que « Une nuit pas si calme » et « L’étoile du chaos » a été établi par Médecins du Monde, organisation humanitaire qui offre des soins médicaux d’urgence et sur le long terme aux populations vulnérables du pays et du monde entier.

Les cartes, a fait savoir l’association, ont pour objectif d’attirer l’attention sur la réalité des catastrophes humanitaires en cours dans la région.

« Chaque Noël, une image romancée de la Terre Sainte et du passé est présentée, montrant des scènes pacifiques, pastorales, qui sont partagées dans les maisons, dans les églises et dans les grandes rues de tout le pays », a expliqué Leigh Daynes, directeur exécutif de Médecins du Monde. « C’est complètement en porte-à-faux avec la crise humanitaire que la région connaît actuellement. »

Les cartes de vœux 2016 de l'organisation Médecins du Monde juxtaposent des scènes de la Nativité et des photographie du Moyen Orient déchiré par la guerre. (Crédit : Médecins du Monde)
Les cartes de vœux 2016 de l’organisation Médecins du Monde juxtaposent des scènes de la Nativité et des photographie du Moyen Orient déchiré par la guerre. (Crédit : Médecins du Monde)

Selon l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), plus de 65 millions de personnes ont été déplacées de leurs habitations en 2016, la moitié ne provenant que de trois pays : la Syrie, l’Afghanistan et la Somalie.

Les cartes ont été créées par l’agence de publicité McCann London et utilisent des clichés pris par la Press Association l’année passée.

Mike Oughton, directeur artistique de l’agence McCann London a indiqué que « nous constatons une ironie cruelle dans l’iconographie d’un Moyen Orient déchiré par la guerre tel qu’il l’est aujourd’hui en comparaison à celle de la Nativité, et de son message de ‘paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté’. »

Les cartes de vœux 2016 de l'organisation Médecins du Monde juxtaposent des scènes de la Nativité et des photographie du Moyen Orient déchiré par la guerre. (Crédit : Médecins du Monde)
Les cartes de vœux 2016 de l’organisation Médecins du Monde juxtaposent des scènes de la Nativité et des photographie du Moyen Orient déchiré par la guerre. (Crédit : Médecins du Monde)
Les cartes de vœux 2016 de l'organisation Médecins du Monde juxtaposent des scènes de la Nativité et des photographie du Moyen Orient déchiré par la guerre. (Crédit : Médecins du Monde)
Les cartes de vœux 2016 de l’organisation Médecins du Monde juxtaposent des scènes de la Nativité et des photographie du Moyen Orient déchiré par la guerre. (Crédit : Médecins du Monde)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...