Des centaines de résidents des implantations manifestent en Cisjordanie contre les récentes attaques
Rechercher

Des centaines de résidents des implantations manifestent en Cisjordanie contre les récentes attaques

Alors que les ministres réfléchissent aux réponses à la poussée brutale de terrorisme, les manifestants empêchent les Palestiniens de rouler sur les grands axes

La sépulture fraîche de Hallel Yaffa Ariel dans le cimetière juif de Hébron, en Cisjordanie, le 30 juin 2016 (Credit photo: Yonatan Sindel / Flash90)
La sépulture fraîche de Hallel Yaffa Ariel dans le cimetière juif de Hébron, en Cisjordanie, le 30 juin 2016 (Credit photo: Yonatan Sindel / Flash90)

Des dizaines de résidents des implantations israéliennes en Cisjordanie ont manifesté en divers endroits de Cisjordanie samedi soir, pour demander une réponse sévère à une série d’attaques terroristes brutales ces derniers jours.

Les manifestations, rassemblées sous le mot d’ordre « une fille a été assassinée dans son lit, un père a été tué devant ses enfants ; nous ne resterons pas impassible », ont eu lieu pendant que les ministres réfléchissaient à la réponse à apporter aux attaques pendant une réunion d’urgence du cabinet de sécurité à Jérusalem.

Le cri de ralliement faisait référence aux deux attaques qui ont eu lieu en fin de semaine dernière.

Près de l’entrée de Kiryat Arba, près de Hébron, des manifestants bloquaient la route 60, l’axe nord-sud principal de Cisjordanie, et empêchaient les Palestiniens d’y passer.

Jeudi, une Israélienne de 13 ans, Hallel Yaffa Ariel, a été poignardée à mort là-bas par un Palestinien de 17 ans qui était entré dans sa chambre.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (assis, deuxième à droite) et le ministre de la Défense Avigdor Liberman (assis, à droite) se sont joints à la famille et aux proches chez Hallel Yaffa Ariel à Kiryat Arba, le 1er juillet 2016, un jour après qu'elle a été poignardée à mort dans son lit. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (assis, deuxième à droite) et le ministre de la Défense Avigdor Liberman (assis, à droite) se sont joints à la famille et aux proches chez Hallel Yaffa Ariel à Kiryat Arba, le 1er juillet 2016, un jour après qu’elle a été poignardée à mort dans son lit. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le lendemain, une attaque à main armée près de Hébron a tué un rabbin, Miki Mark, et grièvement blessé son épouse alors qu’ils conduisaient sur la route 60. Deux de leurs enfants ont aussi été blessés.

Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, poignardée à mort dans son lit par un terroriste palestinien à Kyriat Arba, en Cisjordanie, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation de la famille, Yonatan Sindel/Flash90)
Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, poignardée à mort dans son lit par un terroriste palestinien à Kyriat Arba, en Cisjordanie, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation de la famille, Yonatan Sindel/Flash90)

Un deuxième groupe de manifestants bloquaient dimanche soir la route du carrefour Beit Furik, près de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

En réponse aux attaques, l’armée israélienne a renforcé sa présence en Cisjordanie en envoyant deux bataillons pour aider à sécuriser les implantations et les routes principales utilisées par les Israéliens. Une fermeture de Hébron a été imposée.

Des politiciens et des figures publiques ont demandé une réponse dure à la violence mortelle, comme l’expulsion des familles des terroristes vers Gaza ou la Syrie, comme suggéré par le ministre du Likud Yisrael Katz.

Le rabbin Miki Mark (Crédit : Facebook)
Le rabbin Miki Mark (Crédit : Facebook)

Samedi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Avigdor Liberman ont approuvé la publication d’un appel d’offres pour la construction de 42 logements supplémentaires dans l’implantation de Kiryat Arba.

Selon des médias, l’appel d’offres était en attente depuis six mois mais avait été gelé par le gouvernement jusqu’à la décision de vendredi, en réponse aux attaques de la semaine dernière.

Naftali Bennett, ministre de l’Education et président du parti national religieux HaBayit HaYehudi, a déclaré qu’il présenterait samedi soir pendant la réunion du cabinet de sécurité un projet d’une grande envergure pour mettre fin à la vague d’attaques terroristes.

Il a donné quelques pistes de ce projet, comme l’emprisonnement ou l’expulsion des familles des terroristes, l’arrestation de tous les agents du Hamas en Cisjordanie, la destruction de milliers de maisons construites illégalement en Cisjordanie, la fermeture complète des villages des attaquants, et la reprise des activités militaires complètes dans les zones de Cisjordanie qui sont sous contrôle de l’Autorité palestinienne.

De plus, il a annoncé qu’il demanderait l’interdiction des véhicules palestiniens sur la route 60, et la désactivation d’internet dans toute la région de Hébron.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...