Des cocktails Molotov auraient été jetés sur une voiture près de Katzir
Rechercher

Des cocktails Molotov auraient été jetés sur une voiture près de Katzir

Plusieurs Palestiniens blessés lors d'affrontement ; Dans un incident séparé, un Palestinien blessé par des jets de pierres

De jeunes Palestiniens jettent des pierres lors d'affrontements avec la police des frontières israélienne dans le camp de réfugiés de Shuafat, à Jérusalem, après les prières du vendredi 7 novembre 2014. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
De jeunes Palestiniens jettent des pierres lors d'affrontements avec la police des frontières israélienne dans le camp de réfugiés de Shuafat, à Jérusalem, après les prières du vendredi 7 novembre 2014. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Quatre cocktails Molotov auraient été lancés sur une voiture près de la ville israélienne de Katzir, a indiqué la Deuxième chaîne.

Aucun blessé n’a été signalé dans l’attaque.

La ville est dans une région connue sous le nom du Triangle qui est accueille un certain nombre de villes arabes qui jouxtent la Cisjordanie dans le sud.

Plusieurs Palestiniens ont été blessés par des tirs à balles réelles lors d’affrontements

L’agence de presse palestinienne Maan a indiqué que 12 Palestiniens ont été blessés par des tirs à balles réelles lors d’affrontements à Jérusalem et en Cisjordanie, dont sept dans le camp de réfugiés de Shuafat.

Le journaliste d’Israel Radio, Gal Berger, a précisé qu’une personne de Shuafat est mort de la suite de ses blessures, selon les rapports palestiniens.

Maan a indiqué que 59 autres personnes ont été blessées par des balles en caoutchouc dans des affrontements généralisés dans toute la Cisjordanie et Jérusalem.

Il n’y a pas eu de réaction de l’armée israélienne au moment de l’écriture de l’article.

Des Palestiniens blessés suite à des jets de pierre en Cisjordanie

Trois Palestiniens ont été blessés, dont un grièvement, après que leur voiture a été touchée par des pierres lancées à proximité d’un avant-poste dans le nord de la Cisjordanie.

L’incident est survenu près de l’avant-poste de Havat Gilad, dans une région où les résidents des implantations sont connus pour mener des attaques de vengeance contre les Palestiniens.

Les photos de l’incident ont montré un pare-brise brisé et un homme plus âgé ensanglanté et sur une civière, entouré de soldats israéliens.

Le blessé a été transporté à un hôpital israélien.

La police essaie d’éviter la tenue des manifestations de Nazareth

Avec les manifestations en solidarité qui devaient démarrer dans la ville israélo-arabe de Nazareth, la police travaillerait pour empêcher les bus d’atteindre la ville dans le nord dans l’espoir d’éviter toute violence potentielle.

Les protestations arabes israéliennes à Lod et à Jaffa des deux dernières nuits ont tourné à la violence, avec des pierre jetées sur la police.

Le dirigeant du mouvement islamiste en Israël, le Cheikh Raëd Salah arrive au tribunal à Jérusalem, le 4 mars 2014 (Crédit :  Ahmad Gharabli/AFP)
Le dirigeant du mouvement islamiste en Israël, le Cheikh Raëd Salah arrive au tribunal à Jérusalem, le 4 mars 2014 (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Raed Salah, le chef de la Direction générale Mouvement islamique du Nord et une force motrice majeure derrière les manifestations, a exhorté tous les musulmans à venir à Al-Aqsa pour la prière du vendredi.

« La souveraineté d’Al-Aqsa remplace celle de Netanyahu, et d’Israël, et de l’intelligence israélienne et de l’armée israélienne », a-t-il affirmé.

Netanyahu « n’a pas le droit » d’émettre des ordonnances interdisant l’accès aux musulmans de l’enceinte d’Al-Aqsa, a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...