Des démocrates disent ne pas avoir été invités à la cérémonie de l’ambassade US
Rechercher

Des démocrates disent ne pas avoir été invités à la cérémonie de l’ambassade US

Les législateurs mettent en garde l'administration Trump contre un "effort dangereux pour politiser les relations entre les Etats-Unis et Israël"

L'ambassadeur américain en Israël, David Friedman, prend la parole lors de la cérémonie d'ouverture officielle de l'ambassade américaine à Jérusalem le 14 mai 2018. (Yonatan Sindel / Flash90)
L'ambassadeur américain en Israël, David Friedman, prend la parole lors de la cérémonie d'ouverture officielle de l'ambassade américaine à Jérusalem le 14 mai 2018. (Yonatan Sindel / Flash90)

Les législateurs démocrates ont déclaré qu’ils n’avaient pas été invités à la cérémonie en l’honneur de la nouvelle ambassade des États-Unis à Jérusalem, et ont mis en garde l’administration Trump contre un « effort dangereux pour politiser les relations entre les Etats-Unis et Israël ».

Une lettre datée du 28 mai des membres de l’influent Comité des affaires étrangères de la Chambre à l’ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, a été publiée pour la première fois par le site politique « Jewish Insider ».

Les six membres du comité ont déclaré dans la lettre qu’aucun membre démocrate du Congrès n’avait été invité par la Maison Blanche à la cérémonie qui a eu lieu au début du mois.

Dans une interview accordée au site Axios la semaine dernière, Friedman a donné l’impression que les démocrates ne sont pas venus parce qu’ils voulaient éviter l’événement.

« Nous pensons qu’il est essentiel que vous, en tant que diplomate américain, ayez l’ensemble des faits pour que vos interactions avec votre gouvernement hôte israélien ne leur donnent pas une impression erronée », indique la lettre. « Nous regretterions profondément que le gouvernement d’Israël ait l’impression erronée que les législateurs démocrates ont choisi de ne pas assister à l’événement. »

La lettre a été signée par les représentants juifs Eliot Engel, Ted Deutch, Brad Sherman et Brad Schneider, ainsi que par Albio Sires et Tom Suozzi.

La lettre demandait à Friedman de stipuler au comité de la Chambre toutes les communications qu’il avait reçues ou envoyées concernant la participation de dignitaires américains aux événements de l’ambassade.

Dans son interview à Axios, Friedman a déclaré qu’il « était très préoccupé par le fait qu’aucun démocrate ne se soit présenté ».

« Ce n’était pas notre intention. Nous aurions été ravis d’accueillir autant de membres du Congrès et de sénateurs démocrates que nous aurions pu », a-t-il déclaré. « L’invitation était ouverte à tous, je dois ajouter que nous avions précisé que tout le monde était bienvenu. Nous n’avons spécifiquement invité personne. Les membres du Congrès républicain et les sénateurs qui sont venus ne sont pas venus sur la base d’une invitation personnelle. Ils sont allés à notre rencontre et sont venus. J’aurais été plus qu’heureux d’accueillir les dirigeants démocrates et j’espère qu’ils viendront dans le futur. De mon point de vue, le soutien américain à Israël doit être bipartisan et je vais faire tout ce que je peux pour encourager les visites des législateurs – bleu ou rouge ».

Les législateurs démocrates ont précisé que lors des précédentes occasions d’importance pour les Etats-Unis et Israël, la Maison Blanche avait organisé des délégations bipartisanes pour y prendre part.

« Cet épisode soulève de sérieuses inquiétudes quant à la façon dont l’information est transmise à nos ambassadeurs », ont-ils écrit. « Nous craignons que cela puisse faire partie d’un effort dangereux pour politiser la relation américano-israélienne, qui jouit depuis longtemps d’un fort soutien bipartisan. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...