Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

Des Erythréens blessés par balle lors de heurts avec la police; 27 policiers blessés

39 suspects arrêtés ; Le Magen David Adom a pris en charge 114 personnes, dont huit grièvement blessées

Une voiture de police endommagée par des émeutiers érythréens lors d'une manifestation contre le régime à Tel Aviv, le 2 septembre 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Une voiture de police endommagée par des émeutiers érythréens lors d'une manifestation contre le régime à Tel Aviv, le 2 septembre 2023. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Une douzaine de demandeurs d’asile érythréens ont été blessés samedi par des tirs de la police israélienne, après avoir tenté d’empêcher un rassemblement organisé par le régime érythréen à Tel-Aviv, selon la police et une source médicale.

Des centaines d’Erythréens hostiles au gouvernement de leur pays se sont rassemblés à l’extérieur d’une salle dans le sud de Tel-Aviv, qui devait accueillir un événement pro-régime organisé par l’ambassade d’Erythrée en Israël.

La police israélienne a alors déclaré le rassemblement illégal et ordonné l’évacuation des lieux. Mais des manifestants ont « lancé des pierres et des planches de bois » sur les policiers, et certains d’entre eux ont vandalisé des magasins dans le quartier, a indiqué la police.

Les forces de sécurité israélienne ont indiqué avoir déployé dans un premier temps des renforts et fait usage de moyens de dispersion anti-émeute.

Mais « les policiers, qui craignaient pour leur vie, ont tiré à balles réelles sur les émeutiers », a ajouté la police dans un communiqué, précisant que 27 de ses membres avaient été blessés dans les affrontements.

La police a précisé que 39 suspects avaient été arrêtés, pour avoir « agressé des policiers et leur avoir jeté des pierres ». Certains portaient « des armes, des bombes de gaz d’auto-défense et des pistolets électriques paralysants ».

Le service de secours du Magen David Adom a pris en charge 114 personnes, dont huit étaient grièvement blessées.

L’hôpital Ichilov de Tel Aviv a indiqué avoir admis 38 personnes blessées dans les affrontements, dont une douzaine par balle.

La police a déclaré qu’elle renforçait ses effectifs dans la zone, alors que des affrontements entre Erythréens et policiers, ainsi qu’entre partisans et opposants au régime érythréen, se poursuivaient ailleurs dans le sud de Tel-Aviv.

Selon des statistiques de juin, 17 850 demandeurs d’asile érythréens se trouvent en Israël. La plupart sont arrivés illégalement par la péninsule égyptienne du Sinaï il y a plusieurs années, et se sont installés dans des quartiers pauvres de Tel Aviv.

Ils ont quitté leur pays dirigé d’une main de fer par le président Isaias Afwerki, depuis sa déclaration officielle d’indépendance obtenue en 1993 après trente années de guerre avec l’Ethiopie.

L’Erythrée est l’un des Etats les plus isolés au monde et figure dans les derniers rangs des classements mondiaux en matière de liberté de la presse, de droits de l’Homme et de développement économique.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.