Des firmes américaine et israélienne s’associent pour polliniser des dattiers
Rechercher

Des firmes américaine et israélienne s’associent pour polliniser des dattiers

Le projet commun entre l'Israélien BWR et l'Américain Dropcopter va permettre la pollinisation artificielle des dattiers de la vallée du Jourdain à l'aide de drones

Des palmiers dattiers dans la Vallée du Jourdain pollinisés par Blue and White Robotics and Dropcopter (Autorisation)
Des palmiers dattiers dans la Vallée du Jourdain pollinisés par Blue and White Robotics and Dropcopter (Autorisation)

Blue and White Robotics (BWR), un fabricant de drones créé par des vétérans de l’armée de l’Air israélienne, s’est associé à une entreprise basée à Syracuse, dans l’État de New York, et spécialisée dans la pollinisation de terres agricoles. Ensemble, les entreprises mèneront un projet de pollinisation à grande échelle dans la vallée du Jourdain et aideront les producteurs de dattes à faire face à la pénurie de main d’œuvre due à l’épidémie.

Le projet commun entre BWR, basé à Tel Aviv, et Dropcopter permettra la pollinisation artificielle des dattiers à l’aide de drones, a déclaré BWR dans un communiqué mercredi.

La pollinisation est naturellement effectuée par les abeilles, mais leur population décline dans le monde. Pour aider les producteurs à surmonter ce problème majeur, Dropcopter a développé une petite capsule pour contenir et disperser le pollen depuis les airs. Le système est capable de s’adapter à une grande variété de drones.

En utilisant le système d’exploitation de BWR et ses centres de commande et de contrôle, plusieurs drones de pollinisation pourront voler simultanément et réaliser des opérations sur place, expliquait le communiqué

Des palmiers dattiers dans la Vallée du Jourdain pollinisés par Blue and White Robotics and Dropcopter (Autorisation)

Une première expérience réussie, dirigée par des chercheurs israéliens, a été conduite ces derniers mois pour tester la pollinisation des palmiers à l’Institut de recherche et de développement Arava.

Ensuite, de nombreux producteurs de la vallée de Jourdain ont contacté BWR pour faire appel à ses services de pollinisation, précisait le communiqué.

En Israël, les plantations de dattiers occupent un total d’environ 6 000 hectares.

La pollinisation est habituellement réalisée à l’aide de ventilateurs accrochés à des tracteurs. C’est une méthode peu efficace qui prend quatre semaines et qui dépend du climat et de chaque endroit. La pollinisation a lieu entre février et avril, et chaque arbre est pollinisé quatre fois pendant cette période. La pratique demande beaucoup de temps et de main d’œuvre qui n’est pas actuellement disponible à cause du Covid-19. La propagation du virus a conduit à la fermeture des frontières, et les agriculteurs éprouvent des difficultés à recruter des travailleurs locaux.

En outre, de fortes pluies ont causé des inondations dans la vallée, ce qui constitue un « défi important » pour les producteurs. Cela rend « presque impossible » de mener la pollinisation depuis le sol dans de nombreuses zones, indiquait le communiqué.

Maintenant, la procédure a été remplacée par le nouveau système qui disperse le pollen depuis les airs, a déclaré BWR.

A LIRE : Pour pallier la baisse d’abeilles, des Israéliens créent un pollinisateur

BWR a été fondé en 2017 par Ben Alfi, son PDG, Yair Shahar, son chef d’exploitation, et Aviram Shmuel, le responsable technologique. L’entreprise a développé un programme pour opérer différents outils autonomes aériens et terrestres dans la même zone, qui peuvent être contrôlés à distance grâce à des centres de commande et de contrôle avancés. BWR compte des clients en Israël et dans le monde entier, précisait le communiqué. L’entreprise opère dans le domaine de l’agriculture, des transports, de la sécurité, des secours, de l’énergie, et réalise des centaines de vols quotidiens.

Dropcopter se spécialise dans la pollinisation aérienne artificielle de vergers à l’aide de dispositifs sans pilote. L’entreprise mène des recherches sur l’efficacité de la pollinisation artificielle avec l’aide des chercheurs de la Cornell University entre autres. La solution de Dropcopter permet d’augmenter le rendement d’une récolte et de répondre au problème de la diminution de la population mondiale des abeilles, notait le communiqué.

En mars, BWR a obtenu un investissement d’un million de dollars de la BIRD Foundation américano-israélienne pour un projet entre BWR Israel et Easy Aerial USA afin de développer un système de commande et de contrôle multi-mission pour différents types de drones d’opérations de sécurité nationale. Le projet a été sélectionné par le ministère américain de la sécurité intérieure et son homologue israélien dans le cadre de programme BIRD HLS. Ce programme vise à développer des technologies avancées de protection des frontières.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...