Des historiens néerlandais découvrent la ketouba de victimes de la Shoah
Rechercher

Des historiens néerlandais découvrent la ketouba de victimes de la Shoah

Les historiens sont à la recherche de proches de Siegfried de Groot et de Bertha Lippers, après que leur acte de mariage religieux a été découvert dans une cheminée

Une rue de la ville Hattem, où la ketoubah de Siegfried de Groot et de Bertha Lippers a été retrouvée dans une maison en travaux. (Crédit : domaine public/Wikipedia)
Une rue de la ville Hattem, où la ketoubah de Siegfried de Groot et de Bertha Lippers a été retrouvée dans une maison en travaux. (Crédit : domaine public/Wikipedia)

AMSTERDAM – Des historiens aux Pays-Bas sont à la recherche des proches d’un couplé tué durant la Shoah, après que leur certificat de mariage a été retrouvé caché dans une cheminée.

Paul Harmens, conservateur au Overijssel Historical Center a déclaré au quotidien Algemeen Dagblad la semaine dernière que son institut s’est mis à la recherche des proches de Siegfried de Groot et de Bertha Lippers, depuis sa découverte au début de l’année.

Le certificat de mariage, rédigé en 1931 en Allemagne, a été trouvé dans une maison en pleine rénovation, dans la ville d’Hattem, à 80 kilomètres d’Amsterdam. Il avait été dissimulé derrière une cloison à l’intérieur de la cheminée.

Le couple et ses deux enfants, Dietrich et Marta Clara, ont péri durant la Shoah : Siegfried au camp de la mort de Mauthausen, en Autriche, et les autres à Auschwitz. Il avait 29 ans quand il a épousé Bertha, alors âgée de 22 ans, en 1931, dans une cérémonie officielle orchestrée par un rabbin, selon le document.

Harmens a expliqué qu’il ne savait pas comment le certificat s’est retrouvé à l’endroit où il a été découvert.

Le marié, De Groot, était originaire de Zwolle, une ville néerlandaise dans la périphérie d’Hattem.

« Nous ne savons pas s’ils l’ont cachée dans la maison, et il y a de nombreuses questions sans réponse », a ajouté Harmens. Il a ajouté que de telles découvertes sont rares. « Un certificat de mariage d’Allemagne, un couple juif qui s’est uni devant un rabbin, ce ne sont pas des choses que l’on voit très souvent. »

Au début de l’année, les médias néerlandais avaient évoqué la découverte d’une vidéo unique d’un mariage juif dans la province de Friesland, où presque tous les juifs ont été tués. Il avait été filmé en 1939, soit moins d’un an avant que l’armée allemande n’envahisse les Pays-Bas. Le couple du mariage filmé, Mimi Dwinger et Barend Boers, avait survécu à la guerre.

Et l’an dernier, une friperie près d’Amsterdam a restitué une ketouba, un certificat de mariage juif, aux proches d’un couple de Néerlandais tués, Louis Barzelay et Flora Snatager, qui avaient signé le document en 1942.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...