Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Des images montrent un jeune Palestinien aux mains du Hamas avant le massacre

Suhaib Razeem, chauffeur de bus de 22 ans, a été capturé et interrogé par des terroristes du Hamas lors de la rave Supernova, le 7 octobre ; il a été retrouvé mort 12 jours plus tard

Suhaib Razeem. (Autorisation)
Suhaib Razeem. (Autorisation)

Suhaib Razeem, un chauffeur de bus originaire de Jérusalem-Est, était allé au festival de musique électronique Supernova, dans la matinée du 7 octobre, pour ramener des participants chez eux lorsque des milliers de terroristes du Hamas s’étaient infiltrés en Israël, depuis la bande de Gaza, et avaient semé la désolation dans la région frontalière, cherchant des Israéliens à assassiner.

De nouvelles images ont fait leur apparition mardi, montrant le moment où Razeem avait été capturé par les hommes armés du Hamas. Certains d’entre eux semblent avoir eu d’abord l’intention de le laisser partir, ayant constaté qu’il était Arabe.

Sur la vidéo, qui a été diffusée sur le groupe Telegram des South First Responders, un terroriste demande au jeune homme : « Tu es Arabe ? », ce à quoi Razeem répond : « Je suis de Jérusalem ». Un autre homme demande à voir sa carte d’identité.

Un troisième terroriste l’interroge : « Qu’est-ce que tu fais ici ? ». Le jeune Palestinien lui répond qu’il est chauffeur de bus.

Quelqu’un, hors-champ, crie à ce moment-là : « Où sont les soldats ? », exprimant une surprise apparente face à l’absence de riposte militaire et cherchant peut-être à obtenir des informations.

Alors qu’un plus grand nombre de terroristes se rassemblent autour de Razeem, des voix appellent à le laisser partir. « Il travaille, il est de Jérusalem, laissez-le tranquille », dit un homme.

Razeem devait toutefois ne pas être épargné dans le massacre.

Son corps sans vie a été identifié le 19 octobre, après douze longs jours où sa famille n’aura eu de cesse de chercher frénétiquement des informations à son sujet.

Au moins 260 personnes ont été exécutées lors du festival de musique électronique Supernova. Ce sont 1 400 personnes qui ont perdu la vie lors de l’assaut barbare perpétré par le Hamas, le 7 octobre, des civils en majorité.

Le Hamas, des civils et d’autres groupes terroristes de Gaza ont aussi enlevé au moins 245 personnes qui sont actuellement détenues dans la bande contre leur gré, qui sont retenues en otage. Quatre ont été libérées par le Hamas et une jeune soldate a été secourue par l’armée.

Le ministère de la Santé de Gaza, placé sous l’autorité du Hamas, a déclaré que, depuis le début des combats, plus de 8 500 personnes avaient perdu la vie dans la bande. Ces chiffres ne peuvent pas être vérifiés de manière indépendante. Un nombre significatif de morts seraient des terroristes du Hamas, déclarent les autorités israéliennes, et un grand nombre des personnes tuées auraient été victimes des centaines de roquettes tirées en direction d’Israël et qui, manquant leur trajectoire, seraient retombées dans la bande.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.