Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Des manifestants anti-chrétiens s’en prennent à l’ambassade chrétienne à Jérusalem

Des dizaines d'activistes ont dénoncé le rassemblement de la fête des Tabernacles auquel ont participé le président et la ministre des Renseignements

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Des dizaines de Juifs orthodoxes tenant des pancartes sur lesquelles on peut lire "Dehors avec les chrétiens, les Juifs - n'entrez pas" lors d'une manifestation à l'extérieur d'un événement de l'ambassade chrétienne pour la fête des Tabernacles, au stade Pais Arena, à Jérusalem, le 3 octobre 2023. (Crédit : Chaïm Goldberg/FLASH90)
Des dizaines de Juifs orthodoxes tenant des pancartes sur lesquelles on peut lire "Dehors avec les chrétiens, les Juifs - n'entrez pas" lors d'une manifestation à l'extérieur d'un événement de l'ambassade chrétienne pour la fête des Tabernacles, au stade Pais Arena, à Jérusalem, le 3 octobre 2023. (Crédit : Chaïm Goldberg/FLASH90)

Plusieurs dizaines de manifestants se sont rassemblés mardi devant le stade Pais Arena à Jérusalem, où l’ambassade chrétienne internationale de Jérusalem (ICEJ) organisait sa nuit israélienne dans le cadre de la fête annuelle des Tabernacles.

La manifestation s’est déroulée dans un contexte de recrudescence des incidents visant les prêtres et les pèlerins chrétiens dans la capitale, et au lendemain d’un incident largement condamné au cours duquel des Juifs ultra-orthodoxes ont craché sur des chrétiens.

Les manifestants, pour la plupart des adolescents religieux, ont interpellé ceux qui entraient dans le stade, affirmant que l’ICEJ était une organisation missionnaire, et ils ont brandi une banderole sur laquelle était écrit : « Nous devons rester forts en tant que Juifs fiers. Fidèlement pour des générations ! »

À l’intérieur du stade, des centaines de sionistes chrétiens venus du monde entier – y-compris d’Égypte, de Corée du Nord, d’Iran et d’Algérie – ont dansé, chanté et professé leur amour de Dieu et leur soutien à Israël.

Bien que les délégations rassemblées n’aient pas hésité à proclamer leur foi et leurs sentiments à l’égard d’Israël, aucun message de prosélytisme n’a été ouvertement émis par les orateurs ou dans les documents mis à disposition du public lors de l’événement.

Aucun manifestant n’a réussi à s’infiltrer dans le stade – où la ministre des Renseignements, Gila Gamliel (Likud), s’est adressée à la foule.

Le président Isaac Herzog a envoyé une vidéo de salutations, s’engageant à protéger la liberté de culte pour toutes les confessions.

« Nous insisterons sur la protection de toutes les communautés religieuses qui composent la belle mosaïque humaine de notre pays », a déclaré Herzog, « et nous protégerons chaque site, chaque chef religieux et chaque être humain contre toute expression ignoble de haine ou d’intolérance ».

« Cet engagement touche au cœur même de notre identité en tant qu’État juif et démocratique », a-t-il poursuivi.

Le héros de la Guerre de Kippour et ancien ministre Avigdor Kahalani s’est également adressé à la foule, de même qu’un survivant de la Shoah et des réfugiés juifs ukrainiens. Des artistes allemands, fidjiens, iraniens et philippins ont diverti l’assistance, très dynamique – une assistance qui défilera dans Jérusalem mercredi après-midi.

La ministre des Renseignements Gila Gamliel, deuxième à partir de la gauche, et les dirigeants de l’ICEJ lors de la fête du Tabernacle à Jérusalem, le 2 octobre 2023. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)

Le tout premier vol direct vers Israël de Fiji Airways a amené des centaines de sionistes chrétiens des nations insulaires du Pacifique à l’aéroport Ben Gurion avant la fête d’une semaine, qui coïncide chaque année avec les fêtes de Souccot.

Des manifestations plus importantes et plus violentes contre les activités chrétiennes à Jérusalem ont eu lieu en juin, lorsque des dizaines d’adolescents, garçons et hommes, s’étaient rassemblés à l’intérieur du dispensaire de la caisse de santé Clal pour interrompre un rassemblement de Juifs messianiques et les empêcher d’assister à un concert qui se tenait dans un espace événementiel du bâtiment.

Quelques semaines plus tôt, le maire adjoint de Jérusalem, Arieh King, avait pris la tête centaines de Juifs religieux au cri de « Missionnaires, rentrez chez vous », alors que des centaines de chrétiens s’étaient rassemblés près de la partie sud du mur Occidental pour une prière.

Les chrétiens évangéliques et les Juifs messianiques d’Israël craignent que cette manifestation et d’autres épisodes récents de harcèlement à Jérusalem ne deviennent plus violents, les groupes d’extrême-droite juifs anti-missionnaires intensifiant leurs activités à leur encontre.

Lundi, des Juifs ultra-orthodoxes, dont des enfants, ont été filmés en train de cracher sur des fidèles chrétiens dans la vieille ville de Jérusalem.

Dans une vidéo mise en ligne par un journaliste du quotidien Haaretz, un groupe de chrétiens sort d’une église, portant une croix de bois, passant à côté d’un groupe de haredim qui se dirigent dans l’autre sens. Plusieurs Juifs crachent ensuite sur le sol en direction des chrétiens qui passent.

L’attaque a été largement condamnée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu et d’autres responsables israéliens, y compris des hommes politiques de la communauté haredit, qui ont rejeté l’idée que cracher puisse être une tradition juive ou un impératif religieux.

Certaines des personnes figurant dans la vidéo semblent être des mineurs ultra-orthodoxes qui crachent sur les chrétiens après avoir vu un adulte faire de même.

Le Patriarcat latin n’a pas répondu aux demandes de commentaires.

Help!!! It’s just goes on and on!!!

Posted by Robby Berman on Sunday, October 1, 2023

La Vieille Ville de Jérusalem est particulièrement fréquentée cette semaine à l’occasion de la fête de Souccot. Des dizaines de milliers de fidèles juifs ont assisté à la bénédiction sacerdotale au mur Occidental lundi matin.

Netanyahu a tweeté mardi « qu’Israël est totalement engagé à sauvegarder le droit sacré de culte et de pèlerinage sur les lieux saints de toutes les religions. Je condamne fermement toute tentative d’intimidation des fidèles et je m’engage à prendre des mesures immédiates et décisives à cet égard ».

« Les comportements méprisants à l’égard des fidèles constituent un sacrilège et sont tout simplement inacceptables. Toute forme d’hostilité à l’égard des personnes engagées dans le culte ne sera pas tolérée », a-t-il ajouté.

Selon la police qui s’était exprimée au mois d’août, 16 enquêtes ont été ouvertes cette année, et 21 arrestations et détentions ont été effectuées en relation avec des attaques contre des chrétiens.

Les chrétiens sionistes forment un bloc puissant et croissant de soutien à Israël dans le monde entier. Leurs efforts ont permis de modifier la position de certains pays à l’égard d’Israël, d’attirer des fonds et des touristes dans le pays et de financer l’immigration juive et des projets humanitaires en Israël.

Les tentatives de conversion des Juifs au christianisme touchent un point sensible en Israël. Pendant des siècles, des centaines de milliers de Juifs en Europe ont été soumis à des conversions forcées par l’Église catholique – et les Églises orthodoxes dans une moindre mesure – sous peine d’expulsion ou de mort.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.