Des milliers de juifs sur les Lieux saints en Cisjordanie avant l’aube
Rechercher

Des milliers de juifs sur les Lieux saints en Cisjordanie avant l’aube

Quelque 15 000 Juifs religieux se sont rendus au Tombeau des Patriarches à Hébron, et 1 500 sont allés sur le Tombeau de Joseph à Naplouse pour la prière d'avant Yom Kippour

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des milliers de Juifs religieux visitent le lieu saint du Tombeau des Patriarches dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, le 17 septembre 2018. (Armée israélienne)
Des milliers de Juifs religieux visitent le lieu saint du Tombeau des Patriarches dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, le 17 septembre 2018. (Armée israélienne)

Environ 15 000 Juifs ont visité le lieu saint du Tombeau des Patriarches dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, dimanche soir et tôt lundi matin avant la prochaine fête de Yom Kippour.

Chaque année, pendant la période entre Rosh HaShana et Yom Kippour – connue sous le nom des 10 jours de repentance [Téchouva] – des milliers de Juifs font un pèlerinage sur le site, où reposent les patriarches et matriarches juifs Abraham et Sarah, Isaac et Rebecca, Jacob et Leah.

Au Tombeau des Patriarches, les pèlerins ont récité une prière spéciale connue sous le nom de Selichot.

L’armée et la police israéliennes ont assuré la sécurité pendant le pèlerinage.

Des soldats israéliens assurent la sécurité alors que des milliers de Juifs religieux visitent le lieu saint de la tombe de Joseph à Naplouse, en Cisjordanie, le 17 septembre 2018. (Armée israélienne)

« Les soldats de Tsahal, ainsi que la police des frontières et les forces de police israéliennes ont assuré une sécurité accrue pour l’événement, ont garanti la tenue de la prière et lui ont permis de se dérouler sans incident, en sécurité », a indiqué l’armée.

Selon l’armée israélienne, plus de 15 000 personnes ont visité le site du dimanche soir au lundi matin, soit quelque 5 000 de plus que l’année précédente.

En outre, environ 1 500 personnes ont visité le lieu saint de la Tombe de Joseph à Naplouse, en Cisjordanie, pour y réciter la prière des Selichot.

Des milliers de Juifs religieux pèlerinent sur le lieu saint de la Tombe de Joseph à Naplouse, en Cisjordanie, le 17 septembre 2018. (Armée israélienne)

Ailleurs en Cisjordanie, les forces israéliennes ont mené une série de raids avant l’aube, arrêtant 10 suspects palestiniens, selon Tsahal.

Les soldats israéliens ont fait une descente dans la maison familiale d’un adolescent palestinien qui avait poignardé à mort un Israélien lors d’une attaque terroriste en Cisjordanie la veille.

Des soldats ont fouillé la maison de Khalil Jabarin dans le village de Yatta, l’ont évaluée afin de préparer sa démolition et interrogé des membres de sa famille.

Dimanche matin, Jabarin, 17 ans, a poignardé Ari Fuld, 45 ans, dans un centre commercial fréquenté par des Israéliens et des Palestiniens en Cisjordanie, au sud de Jérusalem.

Fuld, de double nationalité israélienne et américaine, était père de quatre enfants, vivait dans l’implantation voisine d’Efrat et était bien connu dans les médias et dans les milieux israéliens pour son cyber militantisme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...