Des milliers de personnes rassemblées à la mémoire des victimes de la crue
Rechercher
Tragédie de Nahal Tzafit

Des milliers de personnes rassemblées à la mémoire des victimes de la crue

Des monuments commémoratifs similaires se sont tenus sur la place Zion de Jérusalem et dans la ville centrale de Mazkeret Batya, où vivait l'un des blessés, Tzur Alfi

Des jeunes Israéliens allument des bougies lors d'une veillée à la place Rabin de Tel Aviv le 28 avril 2018, à la mémoire des 10 victimes tuées dans une crue soudaine lors d'une randonnée dans le désert de Judée. (Capture d'écran / YouTube)
Des jeunes Israéliens allument des bougies lors d'une veillée à la place Rabin de Tel Aviv le 28 avril 2018, à la mémoire des 10 victimes tuées dans une crue soudaine lors d'une randonnée dans le désert de Judée. (Capture d'écran / YouTube)

Des milliers de personnes se sont rassemblées à Tel Aviv samedi soir pour une veillée aux chandelles à la mémoire des 10 adolescents israéliens tués dans une crue soudaine lors d’une randonnée dans le désert de Judée jeudi.

La plupart des personnes présentes sur la place Rabin étaient des étudiants ou des diplômés récents de douzaines d’académies pré-militaires du pays.

L’événement Facebook invitant le public à assister à la veillée a été organisé par une jeune femme qui a écrit qu’elle ne connaissait aucun des adolescents tués lors de la randonnée précédent leurs études à l’Académie militaire de Bnei Zion.

« Mais ils étaient tous (ou étaient sur le point de faire) partie de la communauté académique prémilitaire, dont je faisais partie cette année. La mémoire, l’amour, le deuil et le soutien sont communs parmi nous », a écrit Ori Dvir.

Des jeunes Israéliens allument des bougies lors d’une veillée à la place Rabin de Tel Aviv le 28 avril 2018, à la mémoire des 10 victimes tuées dans une crue soudaine lors d’une randonnée dans le désert de Judée. (Harel Bartuv)

S’exprimant samedi soir sur le site d’information de Ynet, l’adolescente a déclaré: « cela me semblait juste de s’unir, de se soutenir et de se souvenir ensemble ».

Dvir a parlé des « nombreux jeunes qui ont ressenti le besoin d’éprouver la douleur ensemble et de la partager ».

Les participants se sont rassemblés sur la place Rabin à travers le pays, allumant des bougies et chantant des chansons tristes pour commémorer ceux qui ont été tués.

Adolescents israéliens lors d’une veillée à la place Rabin de Tel-Aviv le 28 avril 2018, à la mémoire des 10 victimes tuées dans une crue soudaine lors d’une randonnée dans le désert de Judée. (Harel Bartuv)

Un tissu était accroché entre les arbres à la périphérie de la place, sur lequel étaient inscrits les noms des 10 victimes.

Le bâtiment de la municipalité de Tel Aviv donnant sur la place a également été illuminé aux couleurs du drapeau israélien.

Des veillées similaires à la mémoire des victimes ont eu lieu sur la place Zion de Jérusalem, ainsi que dans la ville centrale de Mazkeret Batya, où résidait Tzur Alfi, l’une des victimes des inondations soudaines. Les deux cérémonies ont attiré des centaines de jeunes Israéliens.

La police israélienne enquête pour savoir si les organisateurs de la randonnée de l’académie pré-militaire Bnei Zion ont menti aux participants à propos de la sécurité de l’itinéraire qu’ils prévoyaient d’emprunter, ainsi que sur la coordination, ou manque de coordination, avec les autorités compétentes.

Le chef de l’académie pré-militaire et un instructeur ont été arrêtés vendredi pour des soupçons d’homicide par négligence en ignorant les avertissements d’inondation. Ils sont en détention depuis samedi soir.

Photo composite des 10 victimes d’une inondation soudaine dans le sud d’Israël le 27 avril 2018. Rangée du haut, de gauche à droite: Romi Cohen, Ilan Bar Shalom, Shani Shamir, Adi Raanan, Agam Levy. Rangée du bas, de gauche à droite: Yael Sadan, Maayan Barhum, Tzur Alfi, Gali Balali, Ella Or. (Courtoisie / Facebook)

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...