Rechercher

Des notes « inestimables » d’Einstein sur la relativité bientôt mises aux enchères

Le manuscrit de la première version de la théorie devrait atteindre $4M lors de sa mise en vente en novembre, selon Christie's; le seul autre document similaire se trouve en Israël

Une photo du célèbre physicien Albert Einstein. (AP Photo, File)
Une photo du célèbre physicien Albert Einstein. (AP Photo, File)

Des calculs manuscrits griffonnés par Albert Einstein alors qu’il développait sa théorie de la relativité générale vont être mis aux enchères pour un montant estimé à 2 à 3 millions de livres.

Le manuscrit, dans lequel le célèbre physicien tentait d’expliquer une anomalie repérée dans l’orbite de Mercure, est « sans aucun doute le manuscrit d’Einstein le plus précieux jamais proposé aux enchères », ont déclaré Christie’s France et la maison de vente aux enchères Aguttes, qui dirigeront la vente à Paris le 23 novembre, rapporte The Guardian mardi.

Il s’agit de l’un des deux seuls ouvrages subsistants qui documentent les premières versions de la théorie de la relativité générale. L’autre se trouve actuellement dans les archives d’Einstein à l’Université hébraïque de Jérusalem.

Les notes s’étendent sur 54 pages, rédigées entre juin 1913 et début 1914, précise le rapport, ajoutant que 26 sont de la main d’Einstein, 25 ont été écrites par son ami et collaborateur, l’ingénieur suisse Michele Besso, et trois ont été rédigées par les deux.

« Couverte d’équations et de calculs, avec de nombreuses corrections et ratures, elle montre le duo s’attaquant à l’anomalie de l’orbite de la planète Mercure, un problème qui a tourmenté la communauté scientifique pendant des décennies, en utilisant la première version des équations de champ de la théorie générale de la relativité d’Einstein », rapporte le Guardian.

« Les écrits d’Einstein de cette période, et plus généralement d’avant 1919, sont extrêmement rares », a déclaré Adrien Legendre de Christie’s, cité par l’article. « Il offre un aperçu remarquable du travail d’Einstein et une plongée fascinante dans l’esprit du plus grand scientifique du XXe siècle. »

Notes manuscrites d’Albert Einstein sur la théorie de la relativité générale qui seront mises en vente en novembre 2021 chez Christie’s France et Aguttes. (Christie’s Images Ltd.)

Les notes contiennent une erreur de calcul puisqu’Einstein s’est trompé dans la masse du soleil à la page 28, ce qui l’a finalement conduit à mettre de côté son approche de la relativité générale, inquiet de sa cohérence théorique, précise le rapport.

Mais Besso a décidé de garder le manuscrit avec lui lorsqu’il a quitté Zurich.

« C’est grâce à lui que le manuscrit est, presque miraculeusement, parvenu jusqu’à nous : Einstein n’aurait probablement pas pris la peine de conserver ce qu’il considérait comme un document de travail », a déclaré Christie’s.

Einstein est revenu sur cette approche en septembre 1915, la développant pour en faire la théorie connue à ce jour, qui explique effectivement l’anomalie de l’orbite de Mercure.

« La compréhension humaine du fonctionnement de l’univers avait été modifiée à jamais. La relativité générale est venue transformer la compréhension humaine du fonctionnement de l’univers, avec des conséquences, notamment la dilatation gravitationnelle du temps, la déviation de la lumière et les ondes gravitationnelles, qui sont encore explorées aujourd’hui », a déclaré Christie’s.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...