Des Palestiniens incendient le véhicule utilisé dans la fusillade de Tapuah
Rechercher

Des Palestiniens incendient le véhicule utilisé dans la fusillade de Tapuah

Des affrontements ont éclaté entre des Palestiniens et des soldats qui convergaient vers le village d'Aqraba en Cisjordanie pour saisir la camionnette grise

Le véhicule (à droite) soupçonné d'avoir été utilisé dans une fusillade en voiture retrouvé dans le village d'Aqraba, dans le nord de la Cisjordanie, le 3 mai 2021. (Réseaux sociaux)
Le véhicule (à droite) soupçonné d'avoir été utilisé dans une fusillade en voiture retrouvé dans le village d'Aqraba, dans le nord de la Cisjordanie, le 3 mai 2021. (Réseaux sociaux)

Le véhicule qui aurait été utilisé lors d’une fusillade en voiture à un carrefour du nord de la Cisjordanie, faisant trois blessés israéliens, dont deux graves, a été retrouvé lundi à l’extérieur d’un village palestinien voisin.

Des photos de la voiture ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux palestiniens, montrant qu’elle a été touchée par au moins deux balles, dont l’une a brisé le pare-brise arrière et l’autre a touché la porte du coffre. Cela correspond aux affirmations des soldats présents sur les lieux, qui ont déclaré avoir fait feu sur le véhicule après que le conducteur a tiré sur trois adolescents israéliens, blessant grièvement deux d’entre eux et un troisième légèrement.

Peu après le repérage du véhicule à l’extérieur de la ville d’Aqraba, des troupes de l’armée israélienne sont arrivées sur les lieux afin de confisquer les preuves. Des affrontements ont ensuite éclaté entre les soldats et les habitants palestiniens, qui ont réussi à mettre le feu à la voiture avant qu’elle ne soit saisie par les troupes.

La Douzième chaîne a rapporté que les services de sécurité pensent que la Hyundai grise appartient à un membre du Hamas qui vit à Aqraba et que les forces de sécurité seront en mesure de retrouver le suspect dans la journée.

L’armée et le service de sécurité Shin Bet, quant à eux, poursuivaient lundi leurs efforts de recherche des terroristes qui ont commis l’attentat de dimanche soir au carrefour Tapuah.

L’armée avait initialement déclaré que cette attaque ne pouvait être attribuée qu’à un seul assaillant, mais elle a déclaré lundi qu’elle recherchait plus d’un suspect.

Selon l’hôpital Beilinson, où les trois personnes ont été transportées, l’une des victimes, Yehuda Guetta, 19 ans, de Jérusalem, était toujours dans un état critique lundi matin, avec une blessure à la tête, et son pronostic vital est engagé.

Benaya Peretz, 19 ans, de Beit Shean, qui a reçu une balle dans le dos, est toujours dans un état très grave. La troisième victime, Amichai Hala de Safed, également âgé de 19 ans, est sorti de l’hôpital et est en convalescence chez lui.

 

L’armée a renforcé ses effectifs en Cisjordanie pour le mois du Ramadan, une période généralement marquée une recrudescence de la violence.

La fusillade de dimanche a été suivie de plusieurs attaques de représailles de la part d’Israéliens résidant dans les implantations, notamment l’assaut d’un village palestinien à l’aube de lundi matin, où ils ont lancé des pierres et des grenades assourdissantes et allumé des incendies.

Des affrontements ont éclaté entre les habitants du village de Jaloud et les Israéliens de l’implantation voisine de Shiloh. L’armée israélienne et la police des frontières ont alors tenté de disperser les combats en tirant des balles en caoutchouc et d’autres armes de dispersion anti-émeute sur les Palestiniens, blessant quatre personnes.

Onze résidents palestiniens du village ont également été arrêtés par l’armée israélienne.

Au cours de l’incident, les pneus de plusieurs véhicules de police ont apparemment été crevés par des résidents de l’implantation. Aucun Israélien n’a été arrêté.

https://cdn.jwplayer.com/previews/aHKA0eV1-U4CTA3JQ
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...