Des Palestiniens ont lancé une bombe artisanale sur la police en Cisjordanie
Rechercher

Des Palestiniens ont lancé une bombe artisanale sur la police en Cisjordanie

L'explosion a endommagé le portail du poste de police, un policier a été blessé ; l'incident survient après une arrestation pour jets de pierres sur soldats près de Ramallah

Jacob Magid est le correspondant implantations du Times of Israël

Une bombe piégée lancée par des émeutiers palestiniens sur une base de la police des frontières dans le bloc Etzion en Cisjordanie au sud de Jérusalem le 9 mai 2018. (Police des frontières)
Une bombe piégée lancée par des émeutiers palestiniens sur une base de la police des frontières dans le bloc Etzion en Cisjordanie au sud de Jérusalem le 9 mai 2018. (Police des frontières)

Des émeutiers palestiniens ont lancé une bombe artisanale sur la porte d’entrée d’une base de la police des frontières dans la ville d’Abu Dis, à l’ouest de Jérusalem, juste à l’extérieur de Jérusalem, ont annoncé mercredi les autorités.

Des dommages ont été causés à la porte, mais aucun blessé n’a été signalé après l’explosion. Un communiqué de la police des frontières a indiqué que les policiers utilisent des « mesures non létales » pour disperser les dizaines de manifestants.

Pendant l’émeute, les autorités ont déclaré qu’un officier avait été légèrement blessé après avoir reçu des pierres.
L’armée a arrêté les deux Palestiniens soupçonnés d’avoir lancé les pierres qui ont blessé l’officier.

Les bombes artisanales ont été fréquemment utilisées par les assaillants palestiniens ces derniers mois, généralement pour cibler les tribunaux militaires en Cisjordanie.

La semaine dernière, les forces de sécurité ont arrêté deux Palestiniens capturés avec trois bombes artisanales à l’entrée du tribunal militaire de Samarie, dans le nord de la Cisjordanie. Les jeunes auraient également été en possession d’une bouteille de gaz.

L’incident de mercredi est survenu quelques heures après que les forces de sécurité israéliennes ont arrêté deux Palestiniens à l’extérieur du village de Beitunia, au sud-ouest de Ramallah, pour avoir lancé des pierres sur les troupes.

Les policiers sont arrivés au village « afin d’ouvrir un passage pour les agriculteurs palestiniens qui cultivent des terres dans la région », a indiqué un communiqué de la police des frontières.

Cependant, après avoir repéré les troupes, les habitants du village ont commencé à lancer des pierres et à tenter d’endommager la clôture de sécurité dans la zone, selon les autorités.

Les forces de sécurité ont réussi à interpeller deux jeunes, qui ont ensuite été emmenés pour être interrogés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...