Rechercher

Des pilules amaigrissantes contenant de l’ecstasty vendues illégalement en Israël

Le produit "Zero fat" contient aussi de la sibutramine, qui a été interdite depuis 2010 ; le ministère de la Santé demande au public de n'acheter les médicaments qu'en pharmacie

Le médicament amaigrissant "zero fat" vendu illégalement, qui contient la drogue illégale ecstasy et de sibutramine, une substance active interdite. (Ministère de la santé)
Le médicament amaigrissant "zero fat" vendu illégalement, qui contient la drogue illégale ecstasy et de sibutramine, une substance active interdite. (Ministère de la santé)

Des tests en laboratoire ont révélé qu’un médicament amaigrissant commercialisé illégalement contenait de la drogue ecstasy, a indiqué dimanche le ministère de la Santé, qui a mis en garde contre la consommation de ces pilules.

Le ministère a également révélé dans un communiqué que les pilules « Zero fat » contenaient des traces de sibutramine, une substance active dont la vente a été interdite en raison de ses « effets secondaires cardiaques et psychotiques ».

« Le ministère de la Santé appelle le public à acheter les médicaments, y compris les pilules amaigrissantes, uniquement dans les pharmacies et les chaînes pharmaceutiques, et à s’abstenir d’acheter les pilules par le biais de réseaux sociaux et de sites web non reconnus et non surveillés », peut-on lire dans le communiqué.

L’ecstasy, ou MDMA, est une substance psychotrope qui peut provoquer de l’hypertension et des crises d’épilepsie, et affecter la capacité du corps à réguler sa température.

La sibutramine était un médicament contre l’obésité largement vendu jusqu’en 2010, date à laquelle les organismes de réglementation du monde entier ont déterminé que cet ingrédient présentait un risque pour la santé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...