Des pro-BDS perturbent la présentation du nouveau livre d’un Israélien à Aurich
Rechercher

Des pro-BDS perturbent la présentation du nouveau livre d’un Israélien à Aurich

Arye Shalicar, qui travaille pour le ministère des Renseignements, a dit que cela montre qu'il y a de "l'antisémitisme en Allemagne à gauche et dans le BDS"

L'auteur israélo-allemand Arye Sharuz Shalicar. (Photo personnelle)
L'auteur israélo-allemand Arye Sharuz Shalicar. (Photo personnelle)

La semaine dernière, des activistes anti-Israël ont interrompu un événement organisé en Allemagne pour la promotion d’un nouveau livre sur l’antisémitisme par un auteur israélien, allemand et iranien.

Arye Sharuz Shalicar, un ancien porte-parole de Tsahal, est maintenant le chef des relations internationales au ministère du Renseignement d’Israël. Il était en Allemagne pour présenter son nouveau livre.

Shalicar lisait des extraits de son nouveau livre « Le nouvel antisémitisme allemand – Les Juifs ont-ils leur place en Allemagne aujourd’hui? » dans la ville d’Aurich, en Basse Saxe, quand plusieurs activistes ont mis la musique très fort et ont commencé à crier « criminel de guerre », « meurtrier d’enfants » et « représentant d’un État apartheid ».

Certaines des quelque 100 personnes du public ont appelé les manifestants à partir, mais ils ont continué à perturber l’événement. Après quelques minutes, les activistes ont été évacués par la police allemande. Shalicar a pu continuer sa lecture, en focalisant ses remarques sur les différentes formes d’antisémitisme allemand. Il en a fait personnellement l’expérience douloureuse dans le quartier difficile de Wedding à Berlin.

Des activistes associés au mouvement de boycott du BDS sont connus pour perturber des événements liés à Israël et ils ont récemment appelé à un boycott de l’Eurovision à Tel Aviv. Le mouvement appelle à un boycott de toutes les activités et des contacts liés à Israël.

La semaine dernière, le gouvernement allemand a approuvé une résolution dénonçant le BDS, décrivant ses méthodes comme antisémites et mentionnant les appels de l’époque des nazis à boycotter les Juifs.

Shalicar, un juif iranien né en Allemagne qui a grandi dans une banlieue à domination musulmane de Berlin, a immigré en Israël en 2001, avant de devenir le chef du bureau Europe dans le service des porte-paroles de Tsahal. Il est maintenant un conseiller du ministre des Renseignements et des Transports Yisrael Katz.

La couverture du livre de Shalicar.

« L’interruption de mon événement montre qu’il y a un antisémitisme en Allemagne à gauche et dans le BDS, a déclaré Shalicar après l’incident. Les gens qui m’ont interrompu n’étaient pas intéressés à dialoguer, et je n’ai pas eu de problème à répondre à leurs questions, mais ils ne voulaient pas m’écouter ».

Shalicar a dit qu’il a été confronté à un incident similaire lors de la lecture d’un livre par un survivant de la Shoah.

« Les mêmes militants agressifs du BDS qui ont interrompu la lecture de mon livre à Aurich étaient aussi ceux qui ont interrompu une lecture d’une survivante de la Shoah, a tweeté Shalicar ensuite. Cela montre de quel bois ils sont faits ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...