Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Alexandria Ocasio-Cortez sommée, par des militants, de qualifier la guerre contre le Hamas de « génocide »

Des activistes d'extrême-gauche et pro-palestiniens ont interpellé la représentante démocrate, pourtant l'une des plus progressistes du Congrès à avoir soutenu la cause palestinienne.

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Un activiste d'extrême-gauche, pro-palestinien, interpelant la députée Alexandria Ocasio-Cortez, dans un cinéma de Brooklyn, le 4 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran X)
Un activiste d'extrême-gauche, pro-palestinien, interpelant la députée Alexandria Ocasio-Cortez, dans un cinéma de Brooklyn, le 4 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran X)

Des manifestants d’extrême-gauche et pro-palestiniens ont interpellé – et suivi – la représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez lundi, à la sortie d’un cinéma de Brooklyn en compagnie de son fiancé, exigeant qu’elle qualifie de « génocide » la guerre menée par Israël contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza.

Des images montrent Ocasio-Cortez, agacée, disant aux quelques trublions qu’elle l’a déjà fait, bien que l’on ne sache pas exactement quand. Lors d’une interview fin janvier, elle était allée jusqu’à dire qu’un nombre croissant d’Américains considéraient que ce terme décrivait correctement la situation à Gaza et qu’il ne fallait pas les dénigrer.

L’incident de lundi a mis en évidence la nature radicale de nombreux activistes anti-Israël aux États-Unis, qui s’en prennent à certains des membres les plus progressistes du Congrès, y compris ceux qui, comme Ocasio-Cortez, ont critiqué très ouvertement Israël et soutenu la cause palestinienne.

« Vous refusez d’appeler cela un génocide », entend-on l’un des manifestants crier à Ocasio-Cortez alors qu’elle quitte le complexe. « Ce n’est pas normal qu’il y ait un génocide en cours et que vous ne vous y opposiez pas activement. »

« Vous mentez ! », a rétorqué Ocasio-Cortez en criant.

Peu après, elle a expliqué qu’elle ne voulait pas s’engager avec ceux qui la filmaient parce qu’elle savait qu’ils n’auraient publié qu’une partie de sa réponse et auraient sorti ses propos de leur contexte.

« J’ai déjà dit que c’était le cas. Et vous allez tous prétendre que ce n’est pas le cas. Encore et encore. C’est n’importe quoi. Et vous n’aidez pas ces gens », a ajouté Ocasio-Cortez en s’éloignant.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.