Des randonneurs israéliens pris pour cibles en Cisjordanie, l’armée ouvre le feu
Rechercher

Des randonneurs israéliens pris pour cibles en Cisjordanie, l’armée ouvre le feu

Les soldats auraient entendu des tirs alors qu'ils surveillaient un groupe de touristes près de l'implantation de Mevo Dotan ; un suspect a été blessé, le second est en fuite

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats de l'armée israélienne sur la scène d'une fusillade à proximité du carrefour d'Ariel, dans le nord de la Cisjordanie, le 17 mars 2019 (Crédit : Armée israélienne)
Des soldats de l'armée israélienne sur la scène d'une fusillade à proximité du carrefour d'Ariel, dans le nord de la Cisjordanie, le 17 mars 2019 (Crédit : Armée israélienne)

Des soldats israéliens ont ouvert le feu sur deux Palestiniens suspectés d’avoir tiré sur un groupe de randonneurs dans le nord de la Cisjordanie, selon un communiqué adressé à une implantation voisine.

L’un des suspects a été blessé, et le second a pris la fuite. L’armée israélienne serait actuellement à sa recherche.

Aucun israélien n’a été blessé durant l’échange de tirs.

Selon un message adressé aux résidents de l’implantation de Mevo Dotan, un groupe de randonneurs a fait l’objet de tirs près du site archéologique de Tel Dotan, à l’ouest du village palestinien de Qabatiya.

« Il n’y a pas eu de blessé. Les soldats qui surveillaient [le groupe] ont répliqué aux tirs. Un Palestinien a été blessé et interpelé. Une chasse à l’homme est en cours pour appréhender le second terroriste », selon un communiqué de Mevo Dotan.

L’ampleur des blessures du suspect n’a pas été communiquée.

L’armée israélienne n’a pas commenté l’incident.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...