Des soldats attaqués après être entrés par erreur à Jénine. Une arme à feu volée
Rechercher

Des soldats attaqués après être entrés par erreur à Jénine. Une arme à feu volée

Deux soldats ont été blessés dans le caillassage de leur véhicule par des Palestiniens. Ils ont pu être exfiltrés par la police palestinienne. Tsahal a ouvert une enquête

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Deux soldats israéliens ont été attaqués après avoir pénétré par erreur avec leur véhicule militaire dans la ville palestinienne de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, lundi, a déclaré l’armée.

Dans l’attaque, selon l’armée israélienne, l’une des armes à feu des soldats a été volée par les émeutiers palestiniens.

L’armée dit être à la recherche de l’arme dans la zone.

Lorsque les deux soldats, un homme et une femme, sont entrés en voiture dans la ville lundi après-midi, les habitants de la localité ont commencé à pilonner leur véhicule avec des pierres et les ont légèrement blessés.

Le sauvetage des soldats a été assuré par les forces de sécurité palestiniennes.

La soldate a été emmenée dans un hôpital israélien voisin pour y être soignée, a indiqué l’armée.

Tsahal confirme que le véhicule a été évacué de la ville en coordination avec l’Administration civile, une unité du ministère de la Défense qui assure la liaison entre l’armée et les Palestiniens.

Les inscriptions sur le véhicule indiquaient qu’il s’agissait de soldats non combattants d’une unité de soutien.

Un porte-parole de Tsahal a déclaré que les raisons pour lesquelles ils étaient entrés par erreur dans la ville palestinienne n’étaient pas encore établies. Par le passé, cela s’est produit parce que les soldats s’étaient fiés aux applications de navigation.

« Cette affaire fait l’objet d’une enquête », a déclaré l’armée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...