Des soldats israéliens s’entraînent à Chypre dans un exercice « Game of Thrones »
Rechercher

Des soldats israéliens s’entraînent à Chypre dans un exercice « Game of Thrones »

L'aviation et les forces spéciales sont pour la 4e fois en trois ans sur l'île méditerranéenne ; exercice destiné à simuler des combats sur un relief accidenté comme celui du Liban

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

  • Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
    Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
  • Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
    Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
  • Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
    Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
  • Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
    Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
  • Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
    Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
  • Le commandant de la Brigade Commando de l'armée israélienne, le Col. Kobi Heller, parle à la radio lors d'un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
    Le commandant de la Brigade Commando de l'armée israélienne, le Col. Kobi Heller, parle à la radio lors d'un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
  • Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
    Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
  • Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)
    Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)

Des forces spéciales israéliennes ont effectué cette semaine à Chypre un vaste exercice d’entraînement simulant la guerre dans les régions rocheuses de l’île, a déclaré l’armée israélienne.

Des unités de la Brigade Commando de Tsahal ont pris part à l’exercice – surnommé « Game of Thrones » – aux côtés de plusieurs escadrons des forces aériennes.

Le colonel Kobi Heller, commandant de la Brigade Commando, a déclaré que l’exercice était un test important pour son unité, qui a été formée en 2015, en réunissant diverses unités des forces spéciales sous un même toit.

« L’exercice a simulé une grande variété de missions et de scénarios qui ont démontré la maturité des capacités et des processus opérationnels qui ont commencé il y a quatre ans », a-t-il déclaré.

« Au cours de l’exercice, nous avons souligné l’importance de la précision et de l’attention aux détails, mais surtout, les capacités personnelles des soldats se sont distinguées », a ajouté Heller.

Il s’agissait du quatrième exercice militaire à Chypre au cours des trois dernières années, à la suite d’un accord de coopération entre les deux pays sur les questions militaires.

Tsahal a indiqué que des troupes chypriotes ont également participé à l’exercice.

L’exercice s’est concentré sur les combats dans « un terrain nouveau et inconnu qui simule le combat dans la région nord », a dit l’armée, faisant référence au Liban et à la Syrie.

Des forces spéciales de Tsahal participent à un exercice à Chypre simulant la guerre dans le nord, décembre 2019. (Armée israélienne)

« Les scénarios simulés comprenaient des raids rapides sur une nuit, l’accent étant mis sur le combat en terrain montagneux, dense et complexe ; des attaques contre l’infrastructure ennemie ; l’envoi de troupes au sol ; l’appui aérien rapproché ; la fourniture d’équipement par voie aérienne ; le ravitaillement lent en carburant des hélicoptères ; le sauvetage des pilotes qui ont sauté de leurs avions et l’évacuation des blessés », a indiqué l’armée.

« Tout cela a été fait face à des avions et des troupes simulant l’ennemi. »

L’armée a indiqué que des soldats des unités Egoz, Maglan et Duvdevan de la Brigade Commando ont participé à l’exercice, tout comme les escadrons d’hélicoptères de transport, de véhicules aériens sans pilote, le 669e escadron de recherche et sauvetage, et l’aviation qui a simulé des avions ennemis.

« C’était impressionnant de voir la capacité [des militaires] de faire usage d’une force mortelle et précise aussi loin des côtes du pays », a déclaré le Général de brigade Yoav Amiram, commandant de la base aérienne de Palmahim, qui a envoyé certains des escadrons à Chypre.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, s’est rendu à Chypre pour assister aux exercices qui ont duré toute la semaine. Au cours de ce voyage, il a également rencontré son homologue chypriote, le général Ilias Leontaris, chef d’état-major général de la Garde nationale de la République de Chypre.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, assiste à un exercice des forces spéciales qui a lieu à Chypre, décembre 2019. (Armée israélienne)

Le premier exercice militaire des forces spéciales à Chypre a eu lieu en juin 2017, avec environ 500 soldats de l’unité du commando Egoz, ainsi que des représentants de plusieurs autres unités des forces spéciales.

En décembre de la même année, les commandos israéliens sont retournés sur l’île, avec des membres de l’unité canine d’Oketz et de l’unité « Sky Riders » du Corps d’artillerie, qui utilise de petits drones, participant à cet exercice.

En octobre 2018, des forces spéciales de Tsahal se sont à nouveau rendues à Chypre, où elles ont réalisé un exercice simulant « une variété de scénarios et de moyens dans les domaines du contre-terrorisme, du combat urbain, du combat de terrain, de percements, de démolitions, de la médecine d’urgence sur théâtres d’opérations », avait déclaré alors l’armée dans un communiqué.

Les militaires chypriotes sont également venus en Israël pour s’entraîner à la lutte contre le terrorisme en octobre 2017, lors d’un exercice de deux semaines dans une ville arabe fictive de la base d’entraînement de l’armée à Tzeelim.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...