Rechercher

Des supporters du Dinamo Zagreb défilent dans Milan en faisant le salut nazi

Des émeutes ont également éclaté avant le match, ainsi qu’une bagarre entre supporters ; un individu croate a été poignardé, et deux autres ont été blessés

Des supporters du Dinamo Zagreb défilant dans Milan en faisant le salut nazi, le 13 septembre 2022. (Crédit : capture d’écran Instagram)
Des supporters du Dinamo Zagreb défilant dans Milan en faisant le salut nazi, le 13 septembre 2022. (Crédit : capture d’écran Instagram)

Ce mardi, pour le compte de la deuxième journée de Ligue des champions, l’AC Milan accueillait le club croate du Dinamo Zagreb (3-1)

En amont du match, des supporters du Dinamo Zagreb ont défilé dans les rues de Milan, en route vers le stade San Siro, vêtus de noir, entonnant des chants de leur équipe et effectuant des saluts nazis.

Une vidéo de la scène – qui ne laisse guère doute à interprétation – a été postée sur les réseaux sociaux.

Des émeutes ont également éclaté avant le match, ainsi qu’une bagarre entre supporters. Un individu croate a été poignardé, et deux autres ont été blessés, a rapporté la presse sportive.

La police italienne a émis dans ce contexte 20 interdictions de stades, dont 19 pour une durée d’un an. L’une d’entre elles vise un supporter croate qui était en possession de plusieurs couteaux.

Ce jeudi, le club du Dinamo Zagreb n’avait pas encore réagi officiellement.

Les supporters de ce club croate sont coutumiers des saluts hitlériens.

En 2019, la police britannique avait ouvert une enquête après des faits similaires survenus pendant un match contre Manchester City.

En 2018, des procureurs de la ville autrichienne de Salzbourg avaient inculpé 14 supporters du Dinamo Zagreb – résidents d’Autriche, d’Allemagne et de Suisse – pour avoir glorifié le régime fasciste oustachi croate et pour avoir fait des saluts nazis.

Des supporters de l’équipe nationale croate ont aussi brandi un drapeau à croix gammée dans les tribunes lors d’un match de qualification européenne contre la Géorgie à Split (Croatie) en juin 2011. D’autres avaient formé une croix gammée humaine dans les gradins d’un stade de Livourne (Italie) en août 2006.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...