Des tensions secouent Jérusalem et la Cisjordanie après l’attaque terroriste
Rechercher

Des tensions secouent Jérusalem et la Cisjordanie après l’attaque terroriste

Une ambulance a été attaquée près de Hébron, un poste de l’armée a été visé par des tirs près de Beit El, affrontements dans la capitale à la suite de l’attaque fatale contre deux Israéliens

Une ambulance a subi des dommages après avoir été la cible de jets de pierres près de Hébron le 3 octobre, 2015. (Crédit : MADA)
Une ambulance a subi des dommages après avoir été la cible de jets de pierres près de Hébron le 3 octobre, 2015. (Crédit : MADA)

Plusieurs incidents violents ont eu lieu à Jérusalem et en Cisjordanie samedi soir dans les heures qui ont suivi l’attaque terroriste mortelle à la Vieille Ville de Jérusalem dans laquelle un Palestinien a tué deux Israéliens et a laissé la femme d’une des deux victimes entre la vie et la mort.

L’escalade de la violence, qui a suivi l’attaque terroriste fatale de jeudi soir dans laquelle une mère et un père israéliens ont été tués dans leur voiture par des tirs en Cisjordanie, souligne les peurs qu’Israël fait peut-être face à un troisième soulèvement palestinien majeur, entraîné par des tensions sur le statut du lieu saint du mont du Temple contesté.

Un conducteur arabe a été attaqué par des jeunes juifs près du centre commercial de Mamilla au cœur de Jérusalem, selon la police. Dans sa fuite, l’homme a renversé un piéton, le blessant légèrement.

Dans la même zone, des affrontements ont eu lieu entre des activistes juifs de droite et des jeunes palestiniens, dont l’un d’entre eux à été aspergé par du spray de poivre, selon Walla. Des officiers de police cherchaient l’agresseur.

Un journaliste sur place a posté une vidéo d’émeutiers criant « Mort aux Arabes » au centre commercial juste à côté de la Vieille Ville.

La police a déclaré que les officiers ont arrêté huit activistes israéliens de droite.

Dans deux incidents séparés, des pierres ont été lancées contre le tramway de Jérusalem entraînant des dégâts sur les trains mais pas de blessés.

En Cisjordanie, un Arabe israélien est venu à l’implantation de Kiryat Arba, dans les environs de Hébron, et a déclaré qu’il avait été attaqué par des Palestiniens qui l’ont pris pour un Juif.

Il a été légèrement blessé. Une ambulance le conduisant à l’hôpital a été touchée par des pierres et été endommagée. Une jeep de l’armée qui poursuivait les lanceurs de pierres a été touchée par une bombe de pétrole et a pris feu, les soldats n’ont pas été blessés.

Près de Beit El, un poste de l’armée a été visé par des tirs contre lesquels les militaires ont risposté. Il n’y a pas eu d’informations immédiates sur des blessés.

Les tensions sont intervenues après l’attaque fatale à Jérusalem plus tôt samedi dans laquelle deux hommes ont été tués, une mère et son bébé blessés.

Les victimes poignardées à Jérusalem le samedi 3 octobre 2015 sont identifiées comme Néhémie Lavi, 41 (à gauche) de Jérusalem, Aharon Benet, 22 ans (droite) de Beitar Ilit. (Crédit : autorisation)
Les victimes poignardées à Jérusalem le samedi 3 octobre 2015 sont identifiées comme Néhémie Lavi, 41 (à gauche) de Jérusalem, Aharon Benet, 22 ans (droite) de Beitar Ilit. (Crédit : autorisation)

Les victimes ont été identifiées comme étant Nehemia Lavi, âgé 41 ans, et Aharon Benet, âgés 22 ans. La femme de Benet était dans un état sérieux et leur enfant de deux ans a reçu des blessures légères.

Le terroriste palestinien a été tué par les forces de sécurité sur le lieu de l’attaque près de la Porte du Lion dans la capitale. Il a été identifié comme Muhannad Halabi, âgé de 19ans, venant d’al-Bireh près Ramallah.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...