Rechercher

Deux agents hospitaliers arrêtés pour pédocriminalité et pour abus sexuels

Les employés, qui travaillaient dans des hôpitaux différents mais qui étaient en contact, étaient notamment en possession d'une photo de mineure dénudée dans une salle d'opération

Illustration : Un homme soupçonné d'abus sexuels lors d'une audience au tribunal de Jérusalem. (Crédit : Kobi Gédéon/Flash90)
Illustration : Un homme soupçonné d'abus sexuels lors d'une audience au tribunal de Jérusalem. (Crédit : Kobi Gédéon/Flash90)

Deux employés d’hôpitaux ont été arrêtés, soupçonnés de pédophilie. L’un d’entre eux est aussi accusé d’avoir commis des actes sexuels sur un enfant de moins d’un an, ont fait savoir mardi les médias israéliens.

Oren Chananayev, 28 ans et originaire de Kiryat Yam et Daniel Yaakov, 25 ans, qui habite à Ramat Gan, étaient en possession d’importantes quantités de contenus pédophiles – une information révélée en résultat d’une audience de la Cour de district de Tel Aviv qui était consacrée à l’enquête, a fait savoir la Douzième chaîne.

Chananayev travaillait comme infirmier à l’hôpital Rambam, où il se serait filmé en train d’agresser sexuellement un bébé de moins d’un an.

De son côté, Yaakov, qui était gardien à l’hôpital Sheba, a été arrêté le mois dernier à son domicile de Ramat Gan, où la police a saisi une grande quantité de contenus pédophiles en plus d’enregistrements de conversations avec d’autres pédocriminels.

Les forces de l’ordre ont encore retrouvé d’autres contenus pédophiles sur un dispositif cellulaire et sur un carnet qui se trouvaient dans le casier de Yaakov, sur son lieu de travail, à l’Est de Tel Aviv. Selon la Douzième chaîne, les policiers ont mis la main sur des « milliers » de photos et de vidéos ciblant les adultes, mais aussi les enfants et même les bébés.

Sur une photo qui a été saisie par la police, une fillette est photographiée, le bas du corps dénudé, alors qu’elle attend d’entrer dans une salle d’opération.

Ce sont les conversations entre Yaakov et Chananayev, découvertes par la police, qui ont permis l’arrestation de ce dernier. Dans un échange entre les deux hommes, Chananayev conseille à Yaakov les médicaments les plus à même d’endormir un enfant et de réduire la résistance de la petite victime.

Dans un autre échange, les deux individus évoquent les jeux d’enfant qui peuvent servir de couverture à des actes sexuels.

Comme chez Yaakov, des milliers de photos, vidéos et autres documents illicites ont été retrouvés chez Chananayev, notamment l’image d’une femme nue prise en salle d’opération et une vidéo le montrant en train de commettre des actes sexuels sur une poupée.

Selon le site d’information Ynet, l’employeur de Chananayev, l’hôpital Rambam, a fait savoir « qu’il faut souligner que l’accusé a présenté un document de la police, en 2020, attestant de l’absence de casier judiciaire en matière d’agression sexuelle et d’antécédents criminels, comme doivent le faire tous ceux qui cherchent à travailler dans un hôpital israélien ».

« L’hôpital Rambam n’avait, au moment de son arrestation, aucune information et aucun soupçon », a ajouté l’hôpital.

Les deux hommes restent en détention et de multiples médias israéliens ont indiqué que la police espérait conserver les accusés derrière les barreaux pendant toute la durée de la procédure judiciaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.