Deux Israéliens âgés d’une vingtaine d’années meurent de la COVID-19
Rechercher

Deux Israéliens âgés d’une vingtaine d’années meurent de la COVID-19

Aucun des deux hommes n'avait de problème de santé préexistant

Ghazi Zoabi, 23 ans, est mort du COVID-19 le 25 février 2021. (Autorisation)
Ghazi Zoabi, 23 ans, est mort du COVID-19 le 25 février 2021. (Autorisation)

Deux Israéliens âgés d’une vingtaine d’années, sans problème de santé préexistant, sont morts de la COVID-19 à quelques heures d’intervalle jeudi.

Ghazi Zoabi, 23 ans, originaire de la ville de Nazareth, s’est effondré chez lui et a été hospitalisé dans un état critique. Les médecins ont prononcé sa mort peu de temps après.

Il avait reçu la première dose du vaccin contre le coronavirus, selon les médias israéliens.

Un autre homme, âgé de 26 ans, qui n’a pas été identifié, est décédé plus tôt jeudi à Jérusalem. Le résident de Ras al-Amud a été transporté à l’hôpital Hadassah sur le Mont Scopus dans un état grave, où il a été testé positif au virus. Il est mort à l’hôpital.

Du personnel médical portant des équipements de protection, au service coronavirus de l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem, le 3 février 2021. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Aucun problème de santé sous-jacent préexistant n’a été rapporté chez ces deux hommes.

Ces décès surviennent alors que les responsables de la santé ont averti que le virus causait de plus en plus de symptômes graves chez les jeunes et les femmes enceintes – un changement imputé aux nouveaux variants de la maladie.

La plus grande caisse de sécurité sociale isrélienne a publié jeudi un rapport sur le variant britannique du coronavirus, qui, selon l’organisation, serait la cause probable d’une hausse de 70 % de cas graves de COVID-19 le mois dernier, parmi les Israéliens non-vaccinés.

Les responsables de la santé ont exhorté les femmes enceintes et tous les Israéliens de plus de 16 ans à se faire vacciner.

Dimanche, une femme de 32 ans est décédée de la COVID-19 et les médecins n’ont pas pu sauver son fœtus de 30 semaines lors une césarienne d’urgence, a déclaré un hôpital de Jérusalem. Cette femme, Osnat Ben Shitrit, était en bonne santé jusqu’à ce qu’elle ait récemment contracté le coronavirus, et avait déjà connu quatre grossesses sans heurts qui se sont terminées par des accouchements normaux, a déclaré une porte-parole du Centre médical Hadassah au Times of Israël.

Jeudi, 755 Israéliens se trouvaient dans un état grave après avoir contracté le virus, dont 255 sous respirateur. Le bilan des morts depuis le début de la pandémie s’élève à 5 687.

Actuellement, 38 enfants sont hospitalisés pour la COVID-19. Mais selon la Douzième chaine, pour 70 % d’entre eux, l’hospitalisation est due à d’autres problèmes de santé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...