Deux policières agressées par un homme qui refusait de porter un masque
Rechercher

Deux policières agressées par un homme qui refusait de porter un masque

Les agents ont été légèrement blessées ; le suspect a été arrêté ; l'altercation fait partie d'une série d'attaques contre ceux qui tentent de faire respecter le port du masque

Une policière israélienne blessée lors d'une altercation avec un homme qui refusait de porter un masque conformément aux ordres sanitaires relatifs au coronavirus, à Jérusalem, le 1er septembre 2021. (Crédit : Police israélienne)
Une policière israélienne blessée lors d'une altercation avec un homme qui refusait de porter un masque conformément aux ordres sanitaires relatifs au coronavirus, à Jérusalem, le 1er septembre 2021. (Crédit : Police israélienne)

Deux policières ont été agressées mercredi après avoir demandé au passager d’un bus de mettre un masque, a déclaré la police israélienne.

Les agents de police ont été légèrement blessés dans l’incident et le suspect a été arrêté.

Les policiers faisaient respecter les règles exigeant le port du masque dans les transports publics et sont montés à bord d’un bus allant de Jérusalem à Tel Aviv lorsqu’il s’est arrêté à une station de l’échangeur de Hemed sur la route 1.

L’homme a reçu l’ordre de mettre un masque, mais il a refusé. Lorsque les agents lui ont ensuite demandé une pièce d’identité, il a refusé d’obtempérer.

Dans une vidéo de l’incident, apparemment prise par une caméra de police et diffusée par la Douzième chaîne, on entend l’homme, à l’apparence vestimentaire ultra-orthodoxe et résidant apparemment dans le quartier de Pisgat Zeev à Jérusalem, faire des remarques sur le fait qu’il ne veut pas parler aux agents féminins.

Il lui a été demandé de sortir du véhicule, ce qu’il a fait. Alors que l’agent le pressait de présenter une pièce d’identité, il les a attaqués, les blessant tous les deux. Un agent qui se trouvait à proximité et un civil ont aidé les deux policières à maîtriser l’homme, qui a été arrêté et emmené pour interrogatoire.

Une image partagée par la police montre l’une des policières le nez en sang, avec une coupure sur l’arête du nez. Les deux policières blessées ont dû être prises en charge à l’hôpital, l’un d’entre eux souffrant d’une fracture du nez, selon la Douzième chaîne.

Un haut responsable de la police de Jérusalem a déclaré à la chaîne que l’incident représentait le « franchissement d’une ligne rouge » et que la police allait faire pression pour que le suspect écope des charges maximales. L’homme devrait être déféré pour une audience de mise en détention provisoire jeudi.

L’attaque a eu lieu après qu’un chauffeur de bus a été agressé lundi dans la ville d’Afula, dans le nord du pays, après avoir demandé à un passager de mettre un masque, a rapporté selon la Douzième chaîne. Le passager a frappé le chauffeur avec un téléphone portable, lui causant des blessures qui ont nécessité des soins hospitaliers.

Dans un autre incident de contestation violente des restrictions sanitaires liées au coronavirus, la police a déclaré mercredi qu’un résident de Tel Aviv âgé de 22 ans, a été arrêté pour avoir vandalisé un véhicule de patrouille municipal dans la ville de Rishon Lezion la nuit précédente.

Des inspecteurs municipaux en service dans le centre commercial Hazahav de la ville ont remarqué que deux hommes ne portaient pas de masque, qui est obligatoire dans tous les lieux publics couverts.

Les inspecteurs ont donné une amende aux hommes qui ont répondu en insultant les fonctionnaires. Plus tard, une troisième personne a dit aux inspecteurs qu’elle avait vu quelqu’un crever les pneus de son véhicule qui était garé à l’extérieur.

Un examen par la police des images des caméras de sécurité a permis d’identifier le suspect comme étant l’un des hommes ayant reçu une amende plus tôt. Il a été placé en détention pour être interrogé par la police.

Au début du mois, un chauffeur de bus a été hospitalisé après avoir été agressé par un homme qui refusait de porter un masque.

L’incident s’est produit sur la ligne de bus 461 reliant Ariel à Jérusalem, près de l’entrée de la colonie de Shvut Rachel. Le suspect a été arrêté peu après.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...