Drame à Meron : Gantz accélère la création d’une commission d’enquête
Rechercher

Drame à Meron : Gantz accélère la création d’une commission d’enquête

"Il s'agit d'une dette morale et éthique envers les familles, mais aussi un besoin d'enquête et dans le but de prévenir d'autres tragédies", a écrit le ministre de la Défense

Le ministre de la D"fense Benny Gantz en visite à la frontière israélo-libanaise, le 17 novembre 2020. (C'rédit : David Cohen/Flash90)
Le ministre de la D"fense Benny Gantz en visite à la frontière israélo-libanaise, le 17 novembre 2020. (C'rédit : David Cohen/Flash90)

Le ministre de la Défense Benny Gantz a soumis lundi une proposition visant à établir une commission d’enquête gouvernementale sur la catastrophe de Meron en avril qui a fait 45 morts. Gantz a envoyé une lettre et la demande au secrétaire du cabinet, conformément aux accords de coalition qui ont été signés par le nouveau gouvernement et qui rendent donc une telle enquête obligatoire.

« Il s’agit d’une dette morale et éthique envers les familles [des victimes], mais aussi un besoin d’enquête et dans le but de prévenir des événements tragiques comme ceux-ci à l’avenir », a écrit Gantz dans la lettre.

Aucune arrestation n’a été effectuée depuis la tragédie du 30 avril, la catastrophe civile la plus meurtrière de l’histoire d’Israël.

Des demandes de plus en plus nombreuses ont été formulées en faveur d’une commission d’enquête nationale sur la tragédie, l’accent étant mis sur l’organisation des événements annuels de Lag B’Omer au mont Meron.

Les secouristes et la police israélienne après un incident qui a tué et blessé des dizaines de personnes, lors des célébrations de la fête juive de Lag B’Omer, au mont Meron, dans le nord d’Israël, le 30 avril 2021. (Crédit : David Cohen / Flash90)

Dans la nuit du 29 au 30 avril, des milliers de personnes célébrant Lag B’Omer sont venues pèleriner sur la tombe du Sage du deuxième siècle, Rabbi Shimon Bar Yochai. A l’issue d’une cérémonie, elles ont afflué dans une allée étroite. Le passage était recouvert d’un plancher métallique et était peut-être mouillé, ce qui a fait glisser certaines personnes pendant la ruée vers la sortie. Certains sont apparemment tombés sur la passerelle et sur une volée d’escaliers à son extrémité, tombant sur ceux qui étaient en dessous et précipitant un effet domino fatal.

Des familles des victimes de la catastrophe avaient lancé un appel à Benjamin Netanyahu pour qu’il établisse une commission d’enquête d’État.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...