Les familles des victimes de Meron réclament une commission d’enquête nationale
Rechercher

Les familles des victimes de Meron réclament une commission d’enquête nationale

Dans une lettre adressée à Netanyahu avant le vote d'une commission, les proches affirment qu'une enquête indépendante est le seul moyen d'enquêter correctement sur le drame

Les victimes du drame de Meron, le 30 avril 2021. De haut en bas, de gauche à droite : Chen Doron, Haim Rock, Ariel Tzadik, Yossi Kohn, Yisrael Anakvah, Yishai Mualem, Yosef Mastorov, Elkana Shiloh, Moshe Levy, Shlomo Zalman Leibowitz, Shmuel Zvi Klagsbald, Mordechai Fakata, Dubi Steinmetz, Abraham Daniel Ambon, Eliezer Gafner, Yosef Greenbaum, Yehuda Leib Rubin, Yaakov Elchanan Starkovsky, Haim Seler, Yehoshua Englard, Moshe Natan Neta Englard, Yedidia Hayut, Moshe Ben Shalom, David Krauss, Eliezer Tzvi Joseph, Yosef Yehuda Levy, Yosef Amram Tauber, Menachem Knoblowitz, Elazar Yitzchok Koltai, Yosef David Elhadad, Shraga Gestetner, Yonatan Hebroni, Shimon Matalon, Elazar Mordechai Goldberg, Moshe Bergman, Daniel Morris, Ariel Achdut, Moshe Mordechai Elhadad, Hanoch Slod, Yedidya Fogel, Menahem Zakbah, Simcha Diskind, Moshe Tzarfati, Nahman Kirshbaum et Eliyahu Cohen.
Les victimes du drame de Meron, le 30 avril 2021. De haut en bas, de gauche à droite : Chen Doron, Haim Rock, Ariel Tzadik, Yossi Kohn, Yisrael Anakvah, Yishai Mualem, Yosef Mastorov, Elkana Shiloh, Moshe Levy, Shlomo Zalman Leibowitz, Shmuel Zvi Klagsbald, Mordechai Fakata, Dubi Steinmetz, Abraham Daniel Ambon, Eliezer Gafner, Yosef Greenbaum, Yehuda Leib Rubin, Yaakov Elchanan Starkovsky, Haim Seler, Yehoshua Englard, Moshe Natan Neta Englard, Yedidia Hayut, Moshe Ben Shalom, David Krauss, Eliezer Tzvi Joseph, Yosef Yehuda Levy, Yosef Amram Tauber, Menachem Knoblowitz, Elazar Yitzchok Koltai, Yosef David Elhadad, Shraga Gestetner, Yonatan Hebroni, Shimon Matalon, Elazar Mordechai Goldberg, Moshe Bergman, Daniel Morris, Ariel Achdut, Moshe Mordechai Elhadad, Hanoch Slod, Yedidya Fogel, Menahem Zakbah, Simcha Diskind, Moshe Tzarfati, Nahman Kirshbaum et Eliyahu Cohen.

Un collectif de familles de victimes de la catastrophe de Meron a demandé dimanche au Premier ministre Benjamin Netanyahu de mettre en place une commission d’enquête nationale sur la bousculade meurtrière qui a fait 45 morts lors d’un rassemblement religieux le mois dernier.

Le groupe a envoyé une lettre à Netanyahu à la veille d’une réunion de la commission des arrangements de la Knesset qui doit voter lundi sur la question.

« Nous voulons dire d’une voix forte, claire et sans équivoque qui ne peut être mal interprétée, toutes les familles telle une seule, que nous exigeons une commission d’enquête étatique indépendante », indique la lettre.

« Nous sommes convaincus que seule une commission d’enquête nationale peut mener une enquête approfondie et complète sur cette affaire », poursuit la lettre.

On ignore si Netanyahu permettra qu’une proposition de création d’une commission soit soumise à l’approbation du gouvernement. Si le Premier ministre a déclaré qu’il était favorable à une enquête approfondie, il n’a pas donné suite aux appels à la création d’une commission d’enquête officielle, ses détracteurs affirmant qu’il craint les retombées politiques.

Aucune arrestation n’a été effectuée depuis la tragédie du 30 avril, la catastrophe civile la plus meurtrière de l’histoire d’Israël, qui fait l’objet d’une enquête de la police israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...