Eli Cohen : Les lieux de travail de 10 personnes fonctionneront normalement
Rechercher

Eli Cohen : Les lieux de travail de 10 personnes fonctionneront normalement

« Il y aura une réduction du nombre de personnes autorisées à monter dans les bus," a affirmé le ministre de l'Économie

Eli Cohen, membre du parti Koulanou et ministre de l'Economie et de l'Industrie, assiste à une réunion de la faction Koulanou à Tel Aviv, le 1er avril 2019. (Flash90)
Eli Cohen, membre du parti Koulanou et ministre de l'Economie et de l'Industrie, assiste à une réunion de la faction Koulanou à Tel Aviv, le 1er avril 2019. (Flash90)

Le ministre de l’Economie, Eli Cohen, a déclaré à la Douzième chaîne que les lieux de travail comptant jusqu’à 10 employés pourront continuer à fonctionner comme d’habitude, dans le cadre de nouvelles restrictions qui devraient être annoncées plus tard dans la soirée de samedi pour contenir le coronavirus.

« Dans les grands lieux de travail, nous voulons qu’ils réduisent les effectifs. Si les gens peuvent travailler à domicile, ils devraient le faire », explique Eli Cohen. « Il y aura une réduction du nombre de personnes autorisées à monter dans les bus. Nous voulons que les gens se tiennent à une distance de deux mètres les uns des autres. »

Dans le cadre des nouvelles restrictions qui seront annoncées ce samedi soir, les lieux de travail seront invités à réduire le nombre d’employés afin qu’il y ait au moins deux mètres entre eux.

Des instructions spécifiques seront envoyées aux lieux de travail et 70 % des travailleurs des bureaux gouvernementaux travailleront à domicile.

Selon le rapport, le ministère de la Santé souhaite fermer tous les transports en commun, mais d’autres ministères s’y opposent fermement.

Le gouvernement débat toujours de la fermeture des jardins d’enfants.

Cohen a dit que les importations et la production alimentaire locale continueront également comme d’habitude. « Tous les supermarchés, toutes les pharmacies restent ouvertes », a-t-il ajouté alors que les Israéliens continuent de prendre d’assaut les supermarchés.

Un supermarché de Tel Aviv le 14 mars 2020 (Crédit : capture d’écran)

« Des dizaines de milliers de personnes ne vont pas mourir » en Israël, a déclaré à la Douzième chaîne de son côté le président sortant de l’Association médicale israélienne, le professeur Leonid Eidelman.

Certaines des décisions prises par Israël « sont exagérées », a-t-il accusé.

Il y a une pandémie, y compris en Israël, admet-il, mais « nous paierons un lourd tribut » pour le stress des personnes isolées et la pression exercée sur le service médical.

« La panique autour du coronavirus est plus dommageable que le coronavirus réel », dit-il.

Le professeur Shuki Shemer, l’ancien directeur du ministère de la Santé, assis à ses côtés, déclare « c’est une rare occasion où je suis en désaccord avec vous » et « en tout cas nous devons soutenir les décisions prises par les autorités ».

Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde a dépassé les 150 000, dont plus de 5 700 décès dans 137 pays et territoires, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi vers 17H00 GMT.

Au total 151 767 personnes ont été contaminées et 5 764 sont décédées. La hausse est notamment due aux nouvelles contaminations en Italie, deuxième pays le plus touché après la Chine. Samedi, 3 497 nouveaux cas y ont été enregistrés, portant à 21 157 le nombre de personnes contaminées, parmi lesquelles 1 441 décès.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...