Rechercher

Erreur dans une FIV : Le test génétique réalisé livre ses résultats

Le test a contredit l'affirmation faite par un couple qui disait être les parents biologiques d'un fœtus implanté par erreur chez une femme

Illustration : Laboratoire dans une clinique de FIV. (Crédit : AP Photo/Richard Drew)
Illustration : Laboratoire dans une clinique de FIV. (Crédit : AP Photo/Richard Drew)

Un test génétique a contredit, lundi, les affirmations faites par un couple qui disait être les parents biologiques d’un fœtus implanté par erreur chez une femme qui n’était pas sa mère pendant un traitement contre l’infertilité au sein de l’hôpital Assuta, à Rishon Lezion.

L’enfant devrait naître dans quelques jours et la cour de district de Lod avait imposé « sans délai » un test génétique de manière à identifier ses parents biologiques.

Le test a néanmoins établi que le couple, qui affirmait être les parents de l’enfant, n’avait aucun lien génétique avec le fœtus.

L’hôpital va dorénavant devoir soumettre 40 femmes à un test similaire pour trouver avec certitude la mère de l’enfant. Quand ce sera fait, une procédure judiciaire sera lancée pour déterminer qui aura la garde du nouveau-né.

Cette affaire semble être sans précédent au sein de l’État juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...