Israël en guerre - Jour 291

Rechercher

Face aux menaces, Louis Boyard appelle les Insoumis à créer leur « propre service d’ordre »

Pendant le week-end, une vidéo montrant le député être copieusement insulté - notamment de "nazi" - et menacé dans un train a été publiée sur les réseaux sociaux

Louis Boyard, député La France Insoumise (LFI), à l’Assemblée nationale, à Paris, le 7 décembre 2023. (Crédit : Ludovic Marin/AFP)
Louis Boyard, député La France Insoumise (LFI), à l’Assemblée nationale, à Paris, le 7 décembre 2023. (Crédit : Ludovic Marin/AFP)

Le député de La France insoumise Louis Boyard, victime la semaine dernière de menaces et d’insultes dans un train, a appelé les Insoumis à « former » leur « propre service d’ordre », pour faire face aux « violences d’extrême droite ».

« Je n’attends plus rien du gouvernement, j’ai déposé toutes les plaintes qu’il faut (…) ça ne sert plus à rien », explique le jeune député du Val-de-Marne dans une vidéo publiée mardi soir sur la page YouTube de LFI. « On a besoin de former notre propre service d’ordre », poursuit-il en ajoutant : « Je lance un appel. On a besoin d’avoir beaucoup plus de personnes dans le service d’ordre. » « C’est pas qu’un truc de mecs le service d’ordre, les femmes venez au service d’ordre, c’est vraiment important », complète-t-il.

« Le service d’ordre c’est une tâche militante à part entière, ce sont des gens qui savent apaiser les situations. L’objectif n’est pas de former les gens qui vont à la baston, c’est justement d’éviter ça », précise M. Boyard à l’AFP, expliquant la nécessité « d’étoffer » un service d’ordre déjà existant pour répondre « au cap franchi dans les violences dont les Insoumis, militants comme élus, sont victimes ».

Pendant le week-end, une vidéo montrant Louis Boyard être copieusement insulté – notamment de « nazi » – et menacé dans un train a été publiée sur les réseaux sociaux.

Dans un long message publié dimanche sur X, l’ancien syndicaliste lycéen a fustigé l’absence de réaction de soutien de la présidente de l’Assemblée nationale.

« J’ai dû déménager après que mon adresse ait été diffusée par l’extrême droite française (…) J’ai été suivi et mes trajets détaillés. Ma famille a été directement menacée à plusieurs reprises », a-t-il également dénoncé.

« Vous expérimentez depuis votre élection ce que beaucoup d’élus vivent, et je le regrette. Les auteurs doivent être durement sanctionnés », a notamment répondu Violette Spillebout, porte-parole des députés Renaissance, à Louis Boyard en lui adressant son « soutien ».

Depuis le 7 octobre, les Insoumis, dont le parti est régulièrement accusé d’antisémitisme et dont la réponse aux attaques du Hamas contre Israël a été jugée trop ambiguë par beaucoup, disent régulièrement être victimes de violences ou de menaces. « Nous sommes dix à vivre sous menaces de mort, et trois ont été agressés dans la rue », avait déclaré le mois dernier Jean-Luc Mélenchon.

Louis Boyard avait semblé justifier l’attaque du Hamas du 7 octobre, postant le même jour sur X : « Trop longtemps que la France ferme les yeux sur la colonisation et les exactions en Palestine. Trop longtemps que la France renvoie dos à dos la violence de l’État israélien et celle de groupes armés palestiniens. Des années d’inaction et toujours les civils qui en paient le prix. Comment s’habituer à l’horreur ? » Son message entendait ainsi mettre sur un plan d’égalité l’armée israélienne et les « groupes armés palestiniens », qui auraient répondu là à « la colonisation et aux exactions en Palestine ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.