Fin de l’enquête sur la personne accusée d’avoir attaché une personne âgée à une clôture
Rechercher

Fin de l’enquête sur la personne accusée d’avoir attaché une personne âgée à une clôture

Le procureur a abandonné les poursuites pour manque de preuves. Le travailleur étranger prétend ne l’avoir laissée que 10 minutes

Une vieille dame en fauteuil roulant a été attachée à une clôture devant le centre commercial de Ramat Gan pendant au moins 40 minutes, le 2 août 2016, provoquant une enquête de la police après qu'une passante ait pris une photo (Crédit : la Deuxième chaîne)
Une vieille dame en fauteuil roulant a été attachée à une clôture devant le centre commercial de Ramat Gan pendant au moins 40 minutes, le 2 août 2016, provoquant une enquête de la police après qu'une passante ait pris une photo (Crédit : la Deuxième chaîne)

Lundi, le procureur de Tel Aviv a abandonné pour manque de preuves les charges contre un travailleur étranger qui aurait laissé une vieille dame attachée à une clôture, dans le centre d’Israël le mois dernier.

Le 4 août, la police a arrêté une Philippine qui s’occupait d’une dame âgée en fauteuil. Elle l’aurait attachée à une clôture avant le Centre Commercial Ayalon à Ramat Gan, près de Tel Aviv, pendant qu’elle faisait ses courses à l’intérieur.

Les premières déclarations, parues sur Facebook, prétendent que la vieille dame serait restée 40 minutes. La police n’a cependant pas trouvé de preuves montrant qu’elle y aurait passé plus de 10 minutes.

La personne chargée des soins a déclaré qu’elle devait la laisser à l’extérieur, le magasin n’ayant aucune rampe accessible pour les fauteuils roulants. Elle insiste sur le fait que la chaise était en permanence dans son champ de vision, selon un reportage de la Dixième chaine.

La personne responsable des soins et sa cliente ont été identifiées après qu’un piéton ait pris en photo la vieille dame abandonnée sous la chaleur écrasante de l’été israélien, et l’a postée sur les réseaux sociaux. L’image a fait le buzz en Israël, déclenchant un scandale et des accusations de maltraitance.

La jeune femme qui a posté la photo, Dikla Amram Cohen, a raconté aux médias la semaine dernière qu’elle avait aperçu la vieille dame attachée à la clôture alors qu’elle arrivait au centre commercial.

« Quand j’en suis sortie, elle y était toujours », déclare Amram Cohen.

« Je lui ai demandé si tout allait bien, si elle avait besoin de quelque chose, et si elle voulait que je lui amène de l’eau. J’ai vu qu’elle transpirait abondamment et elle pouvait à peine me parler. »

Amram Cohen a refusé de témoigner dans cette affaire, et a retiré sa première estimation du temps que la vieille dame aurait passé dehors. Aucun autre témoin ne s’est déclaré pour cette affaire.

Le procureur a statué qu’il n’y avait « pas suffisamment de preuves qui démontrent que la vie ou la santé de la vieille dame aient été mises en danger. »

Les Philippines représentent le plus grand groupe de travailleurs immigrés en Israël.

Environ 30 000 philippines vivent et travaillent actuellement en Israël, et s’occupent principalement de personnes âgées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...