Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Galilée: Un randonneur trouve un sceau assyrien en forme de scarabée vieux de 2 800 ans

L'Autorité des antiquités a déclaré que les pluies hivernales récentes avaient fait remonter des antiquités à la surface du sol

  • Un sceau sous forme de scarabée trouvé en Basse-Galilée, vieux de 2800 ans, une image diffusée le 7 février 2024. (Autorisation : IAA)
    Un sceau sous forme de scarabée trouvé en Basse-Galilée, vieux de 2800 ans, une image diffusée le 7 février 2024. (Autorisation : IAA)
  • un sceau sous forme de scarabée trouvé en Basse-Galilée, vieux de 2800 ans, une image diffusée le 7 février 2024. (Autorisation : IAA)
    un sceau sous forme de scarabée trouvé en Basse-Galilée, vieux de 2800 ans, une image diffusée le 7 février 2024. (Autorisation : IAA)
  • L'arrière d'un sceau sous forme de scarabée trouvé en Basse-Galilée, vieux de 2800 ans, une image diffusée le 7 février 2024. (Autorisation : IAA)
    L'arrière d'un sceau sous forme de scarabée trouvé en Basse-Galilée, vieux de 2800 ans, une image diffusée le 7 février 2024. (Autorisation : IAA)
  • Erez Abrahamov avec sa découverte sur une photo non-datée qui a été diffusée le 7 février 2024. (Crédit : Erez Abrahamov/IAA)
    Erez Abrahamov avec sa découverte sur une photo non-datée qui a été diffusée le 7 février 2024. (Crédit : Erez Abrahamov/IAA)
  • Un sceau sous forme de scarabée trouvé en Basse-Galilée, vieux de 2800 ans, une image diffusée le 7 février 2024. (Autorisation : IAA)
    Un sceau sous forme de scarabée trouvé en Basse-Galilée, vieux de 2800 ans, une image diffusée le 7 février 2024. (Autorisation : IAA)

Une rare amulette sous forme de scarabée, datant de l’époque du Premier Temple, a récemment été trouvée par un randonneur dans la réserve naturelle du Nahal Tabor, en Basse-Galilée. Elle a été confiée à l’Autorité israélienne des antiquités (IAA).

Le scarabée en cornaline aurait été fabriqué, selon les estimations, il y a 2 800 ans et il serait d’origine assyrienne ou babylonienne. L’avant a été sculpté sous la forme d’un scarabée et, en-dessous, il y a une gravure qui représente un griffon ou un cheval ailé, un motif qui était commun dans l’ancien Proche-Orient.

Lorsqu’il a découvert l’artéfact, Erez Abrahamov, 45 ans, était en permission de son devoir de réserve pendant deux jours, et il avait voulu profiter d’une journée ensoleillée après les pluies récentes.

« J’ai vu quelque chose qui scintillait sur le sol. De prime abord, j’ai cru que c’était une perle ou une pierre orange. Après l’avoir ramassé, j’ai réalisé qu’il y avait des gravures qui ressemblaient à un scarabée. J’ai téléphoné à l’Autorité israélienne et je leur ai amené cette trouvaille étonnante », a raconté Abrahamov, selon un communiqué de presse qui a été transmis par l’Autorité israélienne des antiquités dans la journée de mercredi.

Abrahamov a découvert le scarabée à Tel Rekhesh, un lieu associé à la ville d’Anaharath qui est mentionnée dans le livre de Josué.

Au 6e siècle et au 7e siècle avant l’ère commune, « une large citadelle se dressait au sommet du mont, avec des structures pour le bain, des couloirs et des chambres rituelles qui ont été découvertes et qui datent de la période de la gouvernance assyrienne. Cette gouvernance, nous le savons, avait été responsable de la destruction du royaume d’Israël » à la période du Premier Temple, explique le docteur Itzik Paz, archéologue au sein de l’Autorité.

Le scarabée date probablement de cette période et « il pourrait indiquer la présence de responsables assyriens (ou peut-être babyloniens) à Tel Rekhesh à ce moment-là », ajoute Paz. « Si le scarabée peut être daté de manière précise et que le lien peut être établi, ce serait une découverte d’une grande importance », explique-t-il.

Les sceaux similaires représentant des scarabées, fabriqués sous la forme de bousiers à partir d’une grande variété de pierres, trouvent leur origine dans la culture égyptienne des Pharaons mais ils étaient largement utilisés dans tout le monde antique.

La couleur orange et le matériau utilisé par le scarabée qui a été découvert par Abrahamov sont assez rares, a noté l’Autorité, la majorité étant conçus à partir de roches plutôt bleutées qui sont ensuite lustrées – un lustre qui a disparu avec le temps dans la majorité des cas.

Un sceau sous forme de scarabée trouvé en Basse-Galilée, vieux de 2800 ans, une image diffusée le 7 février 2024. (Autorisation : IAA)

L’Autorité israélienne des antiquités a indiqué que les pluies récentes avaient sans doute été à l’origine de cette découverte. « Comme tous les hivers, quand la saison des pluies arrive, les antiquités commencent ‘à flotter’ et elle remontent à la surface du sol », déclare le directeur de l’IAA, Eli Escozido.

« J’implore les citoyens à obéir à la Loi sur les antiquités et je le demande à ceux qui pourraient faire une trouvaille archéologique, signalez-la à l’Autorité israélienne des antiquités alors que vous êtes sur le terrain. L’endroit très exact de la découverte d’un objet est d’une importance extrême… ce scarabée spécial sera entreposé dans les archives de l’État, où nous pourrons faire des recherches et apprendre davantage de choses à son sujet », ajoute-t-il.

La loi israélienne prévoit que tout objet créé par une main humaine avant l’an 1700 doit être confié aux autorités. De son côté, Abrahamov a reçu un certificat de bonne citoyenneté pour sa réaction.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.