Galon promet de quitter la vie politique si elle échoue à ouvrir les rangs du Meretz
Rechercher

Galon promet de quitter la vie politique si elle échoue à ouvrir les rangs du Meretz

“J’aime la Knesset et c’est important pour moi, mais la gauche israélienne et le Meretz sont plus importants pour moi”, a expliqué la présidente du parti de gauche

Zehava Galon, présidente du Meretz, pendant un rassemblement de La Paix Maintenant sur la place Rabin de Tel Aviv, le 27 mai 2017. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
Zehava Galon, présidente du Meretz, pendant un rassemblement de La Paix Maintenant sur la place Rabin de Tel Aviv, le 27 mai 2017. (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Zehava Galon, la présidente du Meretz qui a démissionné jeudi de la Knesset, a annoncé samedi qu’elle quitterait également la vie politique si sa tentative de mettre en place des primaires ouvertes au sein de son parti venait à échouer.

« Si je n’arrive pas à ouvrir les rangs du Meretz, je me retirerai de la vie politique », a-t-elle dit à la Dixième chaîne.

« J’aime la Knesset et c’est important pour moi, mais la gauche israélienne et le Meretz sont plus importants pour moi », a-t-elle ajouté.

Jeudi, Galon avait officiellement démissionné de la Knesset, et remis sa lettre de démission au président du Parlement, Yuli Edelstein.

Elle a dit à Edelstein qu’elle voulait consacrer les prochains mois à son travail de présidente du Meretz, « afin de changer le processus électoral et de mettre en place des élections primaires ouvertes », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...