Rechercher

Gantz demande au Pentagone de renforcer la coalition anti-Iran au Moyen-Orient

Le ministre de la Défense appelle à une série d'actions contre Téhéran et réitère son engagement envers l'Ukraine

Le ministre de la Défense Benny Gantz, à droite, rencontre son homologue américain Lloyd Austin au Pentagone, le 19 mai 2022. (Crédit: Shmulik Almany/GPO)
Le ministre de la Défense Benny Gantz, à droite, rencontre son homologue américain Lloyd Austin au Pentagone, le 19 mai 2022. (Crédit: Shmulik Almany/GPO)

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a rencontré jeudi à Washington le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, pour des entretiens sur la lutte contre la menace de l’Iran de devenir un État doté de l’arme nucléaire, ainsi que sur son influence régionale.

« Des mesures peuvent être prises contre l’agression iranienne de plusieurs façons, notamment en renforçant la coalition dirigée par les États-Unis dans la région », a déclaré Gantz, selon un communiqué de son bureau à l’issue de leur rencontre.

Gantz a déclaré à Austin qu’il était possible d’apporter un « changement significatif dans la région » en renforçant la coalition régionale de pays agissant sous la direction des États-Unis et en coopérant avec d’autres pays du Moyen-Orient contre l’Iran.

Le ministre de la Défense a également fait part à Austin de l’engagement d’Israël « à se tenir aux côtés de l’Ukraine ».

Gantz a noté l’envoi d’aide humanitaire, la médiation menée par le Premier ministre Naftali Bennett et les équipements non offensifs qu’Israël a fournis tout en maintenant ses besoins opérationnels de sécurité dans la région, selon le communiqué.

Bennett a joué un rôle de médiateur entre le président russe Vladimir Poutine et le président ukrainien Volodymyr Zelensky, mais il est également conscient de la nécessité pour Israël de préserver sa capacité à opérer contre des cibles militaires en Syrie, alliée de Moscou.

Des Palestiniens affrontent des soldats israéliens lors de la démolition de la maison d’Omar Jaradat, l’un des auteurs de l’attaque terroriste de Homesh, près de la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 7 mai 2022. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Gantz a exprimé sa gratitude pour la récente adoption d’un projet de loi sur les dépenses américaines qui comprenait une aide de 4,2 milliards de dollars pour Israël et la préservation par Washington de la supériorité militaire d’Israël dans la région, selon le communiqué. Le ministre de la Défense a remercié Austin pour « son engagement personnel à renforcer la sécurité d’Israël ».

Selon un compte-rendu du bureau de Austin, le secrétaire à la Défense « a réitéré l’engagement inébranlable des États-Unis envers la sécurité d’Israël et le maintien de l’avantage militaire qualitatif d’Israël ».

Austin a également félicité Gantz pour les liens de plus en plus étroits qu’entretient Israël avec les pays de la région, ainsi que pour les possibilités croissantes de coopération militaire offertes par le passage d’Israël dans la zone de responsabilité du Commandement du centre américain, a indiqué le ministère de la Défense.

En discutant de la vague de terrorisme la plus meurtrière observée en Israël depuis des années, qui a coûté la vie à 20 personnes depuis la mi-mars, les deux hommes ont discuté des activités opérationnelles en cours face à l’incitation et au terrorisme.

Gantz a récemment promis d’utiliser « tous les moyens possibles » pour éradiquer les causes profondes du terrorisme en Israël, dont l’incitation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...