Gantz discute du cessez-le-feu à Gaza avec le chef du renseignement égyptien
Rechercher

Gantz discute du cessez-le-feu à Gaza avec le chef du renseignement égyptien

Le ministre de la Défense a rencontré Abbas Kamel pour lui présenter le point de vue de Tsahal sur la manière de préserver un cessez-le-feu à long terme dans la bande de Gaza

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz (à gauche), rencontre les services de renseignements égyptiens, Abbas Kamel, dans son bureau à Tel Aviv, le 30 mai 2021. (Crédit : Elad Malka/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense, Benny Gantz (à gauche), rencontre les services de renseignements égyptiens, Abbas Kamel, dans son bureau à Tel Aviv, le 30 mai 2021. (Crédit : Elad Malka/Ministère de la Défense)

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a rencontré dimanche le chef des services de renseignement égyptiens, Abbas Kamel, pour lui présenter le point de vue de l’armée israélienne sur la manière de préserver un cessez-le-feu à long terme dans la bande de Gaza.

« Gantz a présenté au chef de la direction des renseignements généraux égyptiens les principes de sécurité et de diplomatie élaborés par l’establishment de la défense », a indiqué son bureau.

Kamel a rencontré un certain nombre de hauts responsables israéliens, dont le Premier ministre Benjamin Netanyahu, pour discuter des efforts en cours pour maintenir le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, après 11 jours de combats qui ont opposé les deux parties ce mois-ci.

Le directeur général du ministère de la Défense, Amir Eshel, et le chef de l’influent Bureau des affaires politico-militaires du ministère, Zohar Palti, ont également assisté à la réunion entre Gantz et Kamel, selon le bureau du ministre de la Défense.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’était aussi entretenu avec Kamel.

Le Premier ministre ministre Benjamin Netanyahu accueille le chef du renseignement égyptien Abbas Kamel à sa résidence officielle à Jérusalem, le 30 mai 2021 (Crédit : Amos Ben-Gershom / GPO)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...