Gantz : si Netanyahu adopte la politique de la terre brûlée, il nuira à Israël
Rechercher

Gantz : si Netanyahu adopte la politique de la terre brûlée, il nuira à Israël

Le député du Likud David Bitan a déclaré que le Premier ministre a accepté que lui et le Likud se dirigeaient vers l'opposition

Le leader de Kakhol lavan, Benny Gantz, lors d'un discours prononcé le 11 janvier 2021. (Crédit : Elad Malka)
Le leader de Kakhol lavan, Benny Gantz, lors d'un discours prononcé le 11 janvier 2021. (Crédit : Elad Malka)

Le ministre de la Défense Benny Gantz a exhorté lundi le Premier ministre Netanyahu à cesser de chercher à empêcher la formation du « gouvernement de changement » que les rivaux du Premier ministre ont formé en unissant leurs forces.

« Si Netanyahu décide d’adopter la politique de la terre brûlée, il nuira à son héritage et au pays », déclare Gantz lors d’une réunion de faction de son parti Kakhol lavan. « Je lui demande d’ici d’accepter les résultats démocratiques et de respecter le processus ».

« J’aurais pu être Premier ministre pour les deux ans et demi à venir en un clin d’œil [si je m’étais à nouveau associé à Netanyahu]. J’ai choisi de ne pas le faire afin de permettre la mise en place du gouvernement de changement, et je vais continuer à y travailler », a poursuivi Gantz.

Le président du parti Tikva Hadasha Gideon Saar a déclaré lors de la réunion de sa faction avoir « dit à plusieurs reprises pendant la campagne électorale… que quiconque souhaite que Netanyahu reste au pouvoir, s’il vous plaît, ne votez pas pour moi… Nous faisons exactement ce que nous avons promis à l’électorat : faire avancer le changement. »

David Bitan, député du Likud a pour sa part déclaré que le Premier ministre Netanyahu avait accepté l’idée selon laquelle lui et le Likud se dirigeaient vers l’opposition.

Le député Likud David Bitan à la Knesset le 15 janvier 2020. (Olivier Fitoussil / Flash90)

« Netanyahu sait qu’il sera dans l’opposition. Netanyahu a déjà commencé son combat en tant que chef de l’opposition, afin de changer le gouvernement [et de reprendre le pouvoir] », a déclaré Bitan à la Douzième chaîne.

A la question de savoir si Netanyahu est l’homme idéal pour mener ce combat, Bitan a répondu que le Premier ministre sortant « est notre leader, et le fait est qu’il remporte toujours 30 sièges ou plus [pour le Likud]. Ce n’est pas facile ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...