Gaza: Israël assouplit le blocus des biens alors que le Hamas freine la violence
Rechercher

Gaza: Israël assouplit le blocus des biens alors que le Hamas freine la violence

Le COGAT indique que l'acheminement de matériel supplémentaire pour les projets d'aide internationale est conditionné au maintien de la stabilité de la sécurité

Un policier palestinien fait signe à un camion alors qu'il entre par le passage de Kerem Shalom dans la bande de Gaza, le 1erseptembre 2020, après un accord avec Israël sous médiation qatarie. (Crédit : SAIDKHATIB / AFP) 
Un policier palestinien fait signe à un camion alors qu'il entre par le passage de Kerem Shalom dans la bande de Gaza, le 1erseptembre 2020, après un accord avec Israël sous médiation qatarie. (Crédit : SAIDKHATIB / AFP) 

Israël a autorisé l’entrée de biens et de matériaux supplémentaires dans la bande de Gaza à partir de jeudi, après qu’un rassemblement organisé la veille s’est déroulé sans incident grave, a déclaré l’organe de liaison militaire d’Israël avec les Palestiniens.

Un millier de travailleurs supplémentaires de la bande de Gaza seront également autorisés à entrer en Israël, mais uniquement ceux qui se sont rétablis du coronavirus ou qui ont été vaccinés, selon l’organe de liaison, officiellement connu sous le nom de Coordinateur des Activités Gouvernementales dans les Territoires (COGAT).

« Ces mesures civiles ont été approuvées par l’échelon politique et sont subordonnées au maintien de la stabilité sécuritaire sur le long terme. Une expansion de ces mesures sera envisagée en fonction des évaluations de la situation », a déclaré le COGAT dans un communiqué.

Selon la liaison, l’acheminement de matériaux de construction supplémentaires vers Gaza via le passage de Kerem Shalom serait autorisé pour des projets humanitaires internationaux. Israël a également autorisé l’importation de nouvelles voitures dans l’enclave et permis la reprise du commerce de l’or entre Gaza et la Cisjordanie.

Ces mesures ont été prises après que le groupe terroriste Hamas, qui dirige de facto Gaza, a maintenu un ordre relatif lors d’un rassemblement le long de la frontière mercredi.

Plus d’un millier de personnes ont pris part à la manifestation, brûlant des pneus et de petits groupes d’émeutiers se précipitant parfois sur la barrière de sécurité avant de se retirer rapidement.

L’Egypte a de son côté partiellement rouvert jeudi, après plusieurs jours de fermeture, le point de passage de Rafah frontalier de l’enclave de Gaza. Il a été rouvert pour les voyageurs se rendant à Gaza depuis l’Egypte, a constaté un journaliste de l’AFP. Il sera ouvert dans les deux sens dimanche, selon le ministère de l’Intérieur du Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...