Gaza: mort d’un émeutier palestinien blessé par l’armée israélienne le 14 mai
Rechercher

Gaza: mort d’un émeutier palestinien blessé par l’armée israélienne le 14 mai

Le ministère de la Santé à Gaza a annoncé la mort d'un adolescent de 16 ans ; ce décès porte à 63 le nombre d'émeutiers tués le jour du transfert de l'ambassade US

Des Palestiniens transportent un manifestant blessé lors d'affrontements avec les forces israéliennes à proximité de la frontière entre la bande de Gaza et Israël à l'est de la ville de Gaza, le 14 mai 2018 (MAHMUD HAMS / AFP)
Des Palestiniens transportent un manifestant blessé lors d'affrontements avec les forces israéliennes à proximité de la frontière entre la bande de Gaza et Israël à l'est de la ville de Gaza, le 14 mai 2018 (MAHMUD HAMS / AFP)

Un adolescent palestinien touché par balles par les forces israéliennes en mai lors des violentes émeutes à la frontière avec Gaza a succombé à ses blessures mercredi, a annoncé le ministère de la Santé dans l’enclave palestinienne, dirigée par le groupe terroriste du Hamas

L’adolescent, « Mahmoud al-Gharabli, âgé de 16 ans, est mort après avoir été blessé à la tête à l’est de la ville de Gaza le 14 mai, » a déclaré le porte-parole du ministère, Ashraf al-Qodra.

Ce décès porte à 63 le nombre d’émeutiers palestiniens tués le 14 mai, lorsqu’ils s’étaient alors rassemblés par milliers près de la barrière de sécurité séparant la bande de Gaza de l’Etat hébreu pour protester contre le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem.

Depuis le 30 mars, les Gazaouis manifestent le long de la barrière qui sépare l’enclave d’Israël. Bien qu’initialement prévues comme des manifestations non violentes, les protestations ont été cooptées par le groupe terroriste Hamas, qui dirige Gaza et dont les dirigeants ont déclaré que leur but est de supprimer la frontière et de « libérer la Palestine ».

Israël a affirme tirer selon les règles de l’engagement pour défendre ses frontières et arrêter les infiltrations.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...