Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

GB : Le ministre de la Défense demande à l’Iran de contenir les Houthis et le Hezbollah

Grant Shapps a indiqué que "une limite a été franchie", sommant Téhéran de dire à ses proxies de "cesser et de renoncer" à leurs attaques car "nous perdons patience"

Le secrétaire à la Défense britannique Grant Shapps pendant une conférence de presse à Londres, le 11 décembre 2023. (Crédit :  Kirsty Wigglesworth/AP)
Le secrétaire à la Défense britannique Grant Shapps pendant une conférence de presse à Londres, le 11 décembre 2023. (Crédit : Kirsty Wigglesworth/AP)

Le secrétaire à la Défense Grant Shapps a indiqué que l’Iran devait dire au Hezbollah libanais, aux Houthis du Yémen et à ses autres proxies, au Moyen-Orient, de « cesser et de renoncer » à leurs attaques.

Dans un entretien accordé au Telegraph, Shapps a averti « qu’une limite a véritablement été franchie ».

Alors qu’il lui était demandé quel message il souhaitait transmettre à l’Iran, Shapps a déclaré que « vous devez faire en sorte que les rebelles Houthis, que d’autres qui agissent comme proxies pour vous – le Hezbollah libanais en est un exemple évident – ainsi que d’autres groupes en Irak et en Syrie, vous devez obtenir de ces organisations différentes qu’elles cessent et qu’elles renoncent [à leurs attaques] parce que nous perdons patience, parce que le monde est en train de perdre patience ».

« On vous voit ; on voit ce que vous faites. On voit comment vous le faites, c’est le cas en particulier des rebelles Houthis et rien de bon ne peut émaner de tout cela », a continué Shapps.

Des propos qui ont été publiés quelques heures après que l’armée américaine a frappé un autre site contrôlé par les Houthis au Yémen, qui, selon les États-Unis, posait un risque aux navires commerciaux dans la mer Rouge – et vingt-quatre heures après que les États-Unis et la Grande-Bretagne ont procédé à de multiples attaques aériennes qui ont pris pour cible les rebelles Houthis.

Les attaques des États-Unis ont eu lieu en guise de réponse à une récente campagne de frappes au drone et au missile sur des navires commerciaux en mer Rouge – une voie maritime déterminante.

L’Iran, qui ne reconnaît pas l’existence d’Israël, se considère avec le pouvoir en Syrie, le Hezbollah libanais, le mouvement palestinien Hamas, des groupes irakiens et les rebelles yéménites Houthis comme faisant partie de « l’axe de la résistance » face à Israël au Moyen-Orient.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.