Grand rabbin: les Juifs du pays acceptent la reconnaissance de Guaido par Israël
Rechercher

Grand rabbin: les Juifs du pays acceptent la reconnaissance de Guaido par Israël

Les propos d'Isaac Cohen semblent contredire la politique de neutralité de sa communauté sur la question

Le président de l'Assemblée nationale du Venezuela et "président par intérim" autoproclamé du pays, Juan Guaido (au centre), accompagné de son épouse Fabiana Rosales (à sa droite), s'adresse à une foule de militants de l'opposition lors d'une manifestation à Caracas, le 26 janvier 2019.
Le président de l'Assemblée nationale du Venezuela et "président par intérim" autoproclamé du pays, Juan Guaido (au centre), accompagné de son épouse Fabiana Rosales (à sa droite), s'adresse à une foule de militants de l'opposition lors d'une manifestation à Caracas, le 26 janvier 2019.

JTA — Le grand rabbin du Venezuela a fait savoir que sa communauté « acceptait » la reconnaissance par Israël de la présidence autoproclamée d’un leader de l’opposition en lieu et place du président actuel, Nicolas Maduro.

Le rabbin Isaac Cohen semble pourtant contredire la politique de neutralité de sa communauté dans la lutte pour le pouvoir.

« Nous ne savons pas ce qu’il en est aujourd’hui, » a déclaré Cohen mardi dans un entretien avec la chaîne publique Kan, illustrant l’incertitude de la situation politique du pays. « Maduro dirige le pays, mais ils ont désigné un nouveau président, Juan Guaido. »

Les Etats-Unis, Israël et plusieurs autres pays d’Amérique latine ont reconnu Guaido comme président par intérim le mois dernier. Cela faisait suite à la prestation de serment unilatérale de Guaido lors d’un rassemblement massif contre l’investiture de Maduro, vainqueur d’élections controversées en 2018.

Le Venezuela est en proie à des manifestations dénonçant l’inflation galopante et la pénurie de biens de première nécessité depuis l’arrivée de Maduro, un dirigeant communiste d’extrême gauche, au pouvoir.

Fervent critique d’Israël, Maduro ne trouve que peu de soutien au sein de la communauté juive du pays, estimée à environ 10 000 âmes. Mais depuis le début de la contestation, elle maintient une position strictement neutre sur la question.

Pourtant, lorsque les journalistes ont demandé au rabbin ce que pensait sa communauté de sa décision de reconnaître Guaido, celui-ci a répondu : « nous l’acceptons. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...