Haley dénonce un rapport de l’ONU qui “pointe du doigt” Israël
Rechercher

Haley dénonce un rapport de l’ONU qui “pointe du doigt” Israël

L'envoyée américaine condamne une “partialité injuste” contre l'Etat juif, une semaine après avoir prévenu que les Etats-Unis pourraient se retirer du Conseil des droits de l'Homme

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Nikki Haley, ancienne ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, pendant une réunion du Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient à New York, le 12 avril 2017. (Crédit : Spencer Platt/Getty Images/AFP)
Nikki Haley, ancienne ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, pendant une réunion du Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient à New York, le 12 avril 2017. (Crédit : Spencer Platt/Getty Images/AFP)

WASHINGTON — L’ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, a vivement critiqué mardi un rapport établi par le Haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’institution pour sa « partialité injuste » et son « ciblage exclusif » d’Israël.

L’envoyée a condamné un rapport publié la veille, qui accuse Israël et les Palestiniens de ne pas enquêter sur les crimes de guerre tout en se concentrant lourdement sur « l’échec répété » d’Israël à « se conformer aux appels à rendre des comptes lancés par le système entier des droits de l’Homme ».

Haley qui, la semaine dernière seulement, avait averti le Conseil aux droits de l’Homme de l’ONU à Genève que les Etats-Unis pourraient bien quitter l’instance si elle ne procédait pas à plusieurs réformes, notamment le changement de son traitement d’Israël, a affirmé que le rapport blâmait l’Etat juif de manière disproportionnée.

« Ce rapport n’est que le dernier exemple en date d’un Conseil des droits de l’Homme qui préfère pointer du doigt uniquement Israël plutôt que de s’intéresser aux véritables contrevenants des droits de l’Homme dans le monde », a-t-elle commenté.

« Non seulement il sape la crédibilité du Conseil sur la question des droits de l’Homme, mais il vient une fois encore souligner la partialité injuste de l’ONU lorsqu’il s’agit du conflit israélo-palestinien. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...