Israël en guerre - Jour 288

Rechercher

Herzog : « La plus grande menace existentielle pour Israël vient de l’intérieur »

Contrairement aux autres orateurs de la conférence, le président n'a pas tenu compte des centaines de manifestants anti-réforme qui protestent devant l'assemblée générale des JFNA

Le président Isaac Herzog lors de l'Assemblée générale des JFNA au parc des expositions de Tel Aviv, le 23 avril 2023. (Crédit : Jewish Federations of North America)
Le président Isaac Herzog lors de l'Assemblée générale des JFNA au parc des expositions de Tel Aviv, le 23 avril 2023. (Crédit : Jewish Federations of North America)

S’exprimant à Tel Aviv devant quelque 2 000 délégués des Jewish Federations of North America (JFNA), le président Isaac Herzog a prôné le dialogue, tout en mettant de côté les protestations de centaines de manifestants à l’extérieur du lieu de réunion au sujet de la réforme largement controversée du système judiciaire israélien.

Herzog, qui a déclaré dans son discours « qu’il n’y a pas de plus grande menace existentielle pour notre peuple que celle qui vient de l’intérieur », a suivi les remarques de plusieurs dignitaires, dont Doron Almog, président de l’Agence juive pour Israël, et Julie Platt, présidente du conseil d’administration des JFNA, qui ont, pour leur part, abordé la question de la réforme et des manifestations.

« Aux manifestants à l’extérieur : nous vous voyons, nous vous entendons et nous sommes inspirés par votre amour pour Israël », a déclaré Platt dans son discours d’ouverture de l’assemblée générale des JFNA au centre de convention Expo Tel Aviv, ajoutant que le débat sur le remaniement est la preuve de « la place centrale qu’occupe Israël dans nos vies à tous ».

Almog a également fait directement référence aux manifestations, affirmant qu’elles avaient montré « la fragilité de l’unité, mais aussi la solidité de la démocratie israélienne ».

Les centaines de manifestants présents à l’extérieur ont crié « démocratie » et d’autres slogans contre la réforme, qui vise à limiter strictement les contrôles du pouvoir judiciaire sur les pouvoirs législatif et exécutif, à l’aide de mégaphones et de vuvuzelas.

Face à la mobilisation des manifestants, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annulé dimanche le discours qu’il devait prononcer devant l’assemblée générale. Son bureau a déclaré que cela était dû à « des considérations de calendrier et des préparatifs pour les cérémonies de Yom HaZikaron et de Yom HaAtsmaout », mais de nombreux observateurs, y compris à l’assemblée générale, ont estimé que cela était bien dû aux manifestations.

Des Israéliens protestant à l’extérieur de la conférence JFNA, à Tel Aviv, le 23 avril 2023. (Crédit : Tomer Neuberg/FLASH90)

L’assemblée générale a été déplacée au mois d’avril, alors qu’elle se tient habituellement à l’automne, afin de coïncider avec le 75e anniversaire d’Israël. Plusieurs grandes conventions d’organisations juives, dont l’Organisation sioniste mondiale (ZOA) et l’Agence juive pour Israël, ont également été déplacées ou convoquées spécialement pour avoir lieu en Israël ce mois-ci. Ces événements ont coïncidé avec le point culminant d’une crise politique enracinée dans le différend sur la réforme du système judiciaire, qui divise la société israélienne selon des lignes idéologiques, socio-économiques et ethniques.

Herzog a fait une référence directe à cette réforme, qu’il a qualifiée de « réforme judiciaire », reprenant ainsi le terme utilisé par le gouvernement, et a indiqué que son bureau jouait le rôle de médiateur entre les partisans et les opposants à cette réforme.

Le président, qui a déjà exhorté la coalition à « abandonner » son paquet de réformes et a proposé un cadre alternatif qui a été rejeté par Netanyahu, a également fait des références indirectes au différend sur la réforme judiciaire. « Malgré l’abondance de nos bénédictions, nous devons également reconnaître qu’il existe des tendances préoccupantes au sein de notre peuple, des tendances qui jettent une ombre sur notre avenir commun. »

Il a énuméré plusieurs tendances générales, notamment les « fossés » entre les Juifs et les « discours superficiels ». Herzog a ensuite fait à peine référence aux manifestations, en déclarant que « le débat acharné sur l’orientation d’Israël au cours des derniers mois est un exemple frappant de la façon dont l’aliénation entre différents groupes et la polarisation qui s’envenime pendant des années deviennent corrosives ».

« Malgré les menaces extérieures, je suis convaincu qu’il n’y a pas de plus grande menace existentielle pour notre peuple que celle qui vient de l’intérieur : notre propre polarisation et notre aliénation mutuelle », a-t-il ajouté.

« Je crois que ce n’est que par le dialogue entre nous que nous pourrons éventuellement transformer nos moments de crise en moments de croissance », a déclaré Herzog.

Herzog a annoncé que son bureau avait mis au point une toute nouvelle initiative appelée « Kol Haam [la Voix du peuple] : L’initiative du président pour un dialogue juif mondial », qu’il a décrite comme un nouveau conseil mondial pour le dialogue juif.

« On pourrait l’appeler un ‘Davos juif’. Non partisane et apolitique, la Voix du peuple sera un forum de collaboration. Il pourra accueillir et refléter l’éventail complet et diversifié des voix juives. Ce sera un lieu où nous pourrons engager des discussions sérieuses, sensibles et stratégiques sur les questions les plus complexes et les plus urgentes auxquelles notre peuple est confronté », a déclaré Herzog. Il n’a précisé ni le lieu, la date ou la portée de cette initiative.

Dans son discours, le président a célébré les réalisations d’Israël en dépit de dangers parfois existentiels, ainsi que la contribution des Juifs de la Diaspora, « et en particulier de l’Amérique du Nord ».

« Bonne chance à nous ! Am Yisrael Chaï [Le peuple d’Israël vit] ! Joyeux 75e anniversaire à notre État d’Israël bien-aimé ! Yom HaAtsmaout Sameach ! »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.