Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Herzog : « Ma nation est en deuil », pas le moment de parler d’un État palestinien

Le président a prédit que la campagne dans le nord de Gaza pourrait se terminer d'ici peu, mais que la guerre ne prendra fin que quand le Hamas aura été "complètement éradiqué"

Le président Isaac Herzog lors d'un entretien à sa résidence officielle, à Jérusalem, le 14 décembre 2023. (Crédit : AP/Maya Alleruzzo)
Le président Isaac Herzog lors d'un entretien à sa résidence officielle, à Jérusalem, le 14 décembre 2023. (Crédit : AP/Maya Alleruzzo)

Comme d’autres responsables israéliens, le président Isaac Herzog a rejeté la volonté américaine au sujet de la création d’un État palestinien, appelant jeudi au report des négociations sur cette option, alors que la douleur et l’émotion restent très vives en Israël suite aux attaques du Hamas du 7 octobre.

« Je veux insister sur l’idée de ne pas simplement parler de ‘solution à deux États’. Pourquoi ? Parce qu’il y a ici une dimension émotionnelle qu’il faut traiter. Ma nation est en deuil. Ma nation est traumatisée », a déclaré Herzog lors d’une interview.

« Avant de revenir à l’idée de diviser le territoire, de négocier pour la paix ou de parler aux Palestiniens, etc., il faut avant tout faire face au traumatisme émotionnel que nous traversons, et retrouver un sentiment de sécurité pour tous », a-t-il déclaré.

Herzog s’est exprimé à la veille d’une réunion avec le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan. L’administration Biden a déclaré qu’après la guerre, les efforts devaient être renouvelés pour relancer les négociations visant à établir un État palestinien aux côtés d’Israël, sous la direction de l’Autorité palestinienne.

Herzog a par ailleurs prédit que la campagne israélienne dans le nord de Gaza, durement touchée, pourrait se terminer d’ici quelques semaines, mais il a refusé de dire quand la guerre prendrait fin.

« Je pense qu’on peut dire qu’on en voit le bout dans la partie nord de Gaza », a déclaré Herzog. « Nous pouvons voir la fin de cette campagne d’ici peu, dans les prochaines semaines. »

Il a ajouté que la fin de la campagne dans le sud de Gaza surviendrait uniquement lorsque le groupe terroriste aura été « complètement éradiqué ».

Herzog s’est également prononcé en faveur d’une coalition dirigée par les États-Unis pour protéger la mer Rouge des rebelles Houthis du Yémen, qui ont mené une série d’attaques contre des navires et qui ont également lancé des drones et des missiles visant Israël.

Cette coalition, qui devrait être officiellement annoncée la semaine prochaine, serait composée d’alliés américains et européens et viserait à protéger le transport maritime international des attaques des Houthis. Israël ne devrait pas fournir de navires à cette coalition, selon des responsables israéliens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.