Rechercher

Herzog s’adressera au Parlement UE lors de la Journée de commémoration de la Shoah

Au cours de la cérémonie, le président israélien et Roberta Metsola dévoileront le tableau de 1939 "Le réfugié" de l'artiste allemand Felix Nussbaum, mort à Auschwitz en 1944

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président Isaac Herzog, lors de la conférence de la Fédération des Autorités locales, à Tel Aviv, le 6 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)
Le président Isaac Herzog, lors de la conférence de la Fédération des Autorités locales, à Tel Aviv, le 6 décembre 2022. (Crédit : Tomer Neuberg/Flash90)

Le président Isaac Herzog partira mercredi pour la Belgique, où il prononcera un discours devant le Parlement européen à l’occasion de la Journée internationale de commémoration de la Shoah, a annoncé son bureau mardi.

Durant ce court voyage, Herzog devrait tenir un certain nombre de réunions de haut niveau, notamment avec le roi Philippe, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg.

Dans un communiqué, le président a déclaré que le discours qu’il prononcera jeudi devant des survivants de la Shoah et des législateurs lors d’une session spéciale du Parlement européen « [le ] remplit d’un sentiment de trépidation sacrée ».

« Nous ne devons jamais oublier que la Shoah, l’abîme le plus sombre de l’histoire de l’Humanité, est né du sol fertile de l’antisémitisme qui s’est répandu en Europe pendant des générations et qui, tragiquement, refait surface sous de nombreuses formes aujourd’hui », a-t-il dit.

Au cours de la commémoration, Herzog et la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, dévoileront le tableau de 1939 « Le réfugié » de l’artiste allemand Felix Nussbaum, qui sera exposé en plénière, a indiqué l’UE.

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, prononçant un discours lors de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, à Strasbourg, dans l’est de la France, le 9 mai 2022. (Crédit : Jean-Francois Badias/AP)

Peinte à la veille de la Seconde Guerre mondiale, l’œuvre « est le reflet de la peur et du désespoir de Nussbaum à la veille de la Seconde Guerre mondiale. Alors que l’ombre menaçante de l’Allemagne balaie l’Europe, l’artiste n’a aucune échappatoire », selon Yad Vashem. Nussbaum est mort à Auschwitz en 1944.

Après l’événement, Herzog devrait informer Stoltenberg et les représentants des États membres de l’OTAN de la situation stratégique d’Israël.

« Les relations d’Israël avec les nations d’Europe et les institutions de l’Union européenne ont un impact sur presque tous les domaines de notre vie en tant que peuple et en tant qu’État – de l’économie à la sécurité, en passant par le monde universitaire, la science, la culture et bien d’autres choses encore », a déclaré Herzog. « Ma visite et mes rencontres rassemblent les leçons du passé et la vision d’un avenir prometteur de partenariat entre Israël et les nations d’Europe. »

Il visitera également l’école juive Athénée Ganenou et la Grande Synagogue de l’Europe de Bruxelles pour rencontrer des membres des communautés juives de Bruxelles et d’Anvers au cours de ce voyage de deux jours.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.