Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Iles disputées: L’Iran convoque l’envoyé russe suite au soutien de Moscou à Abou Dhabi

Les trois îles, actuellement occupées par Téhéran, sont la Grande Tomb, la Petite Tomb et Abou Moussa

Vue satellite du détroit d'Ormuz (Crédit photo : NASA/Domaine public)
Vue satellite du détroit d'Ormuz (Crédit photo : NASA/Domaine public)

Un haut responsable du ministère iranien des Affaires étrangères a convoqué mercredi l’ambassadeur de Russie à Téhéran pour protester contre le soutien exprimé par Moscou aux revendications des Emirats arabes unis sur trois petites îles du Golfe occupées par l’Iran.

Alireza Enayati, vice-ministre iranien chargé du Golfe, a fait part à l’ambassadeur russe, Alexeï Dedov, des « objections » de Téhéran sur le communiqué publié à l’issue d’une réunion ministérielle entre le Conseil de Coopération du Golfe (CCG), qui regroupe six pays de la péninsule arabique, et la Russie, dimanche et lundi, selon le ministère.

Ce communiqué appelle à trouver « une solution pacifique » pour résoudre le différend territorial concernant les trois îles – la Grande Tomb, la Petite Tomb et Abou Moussa – occupées par l’Iran et revendiquées par les Emirats.

Le CCG accuse l’Iran d' »occuper » illégalement depuis 1971 ces îles situées à l’entrée du détroit stratégique d’Ormuz, où transite un cinquième du pétrole transporté par voie maritime dans le monde.

« Ces îles appartiennent à l’Iran pour toujours, et la publication de tels communiqués est contraire aux relations amicales entre l’Iran et ses voisins », a réagi mardi le porte-parole de la diplomatie iranienne, Nasser Kanani.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a demandé à Moscou une « correction de sa position sur ce dossier ». L’ambassadeur russe a « insisté sur le respect de l’intégrité territoriale » de l’Iran et « indiqué qu’il allait en faire part à Moscou dès que possible », selon le communiqué du ministère.

Ces derniers mois, l’Iran s’est engagé dans la normalisation de ses relations diplomatiques avec les pays arabes, notamment l’Arabie saoudite et les Emirats, après près de huit ans de rupture et de tensions.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.