Rechercher

Innovation israélienne : des fournitures médicales livrées par drones aux hôpitaux

Partenariat entre Gadfin et Sarel pour créer un réseau de drones autonomes qui livreront des fournitures médicales aux hôpitaux dans un rayon de 200 kilomètres

Le drone Spirit One de Gadfin pour livrer des fournitures médicales aux hôpitaux israéliens du pays. (Crédit : Gadfin)
Le drone Spirit One de Gadfin pour livrer des fournitures médicales aux hôpitaux israéliens du pays. (Crédit : Gadfin)

Une startup israélienne a mis au point un drone autonome longue distance qui acheminera des fournitures médicales aux principaux hôpitaux israéliens du pays.

Gadfin, une société d’aérologistique basée à Rehovot, a récemment signé un accord de partenariat exclusif de cinq ans avec Sarel, la plus grande société d’achat et de logistique médicale du pays, afin de créer le premier réseau de drones aériens qui livrera des fournitures médicales urgentes aux hôpitaux israéliens dans un rayon de 200 kilomètres.

« Israël deviendra ainsi le premier pays au monde à pouvoir fournir rapidement des fournitures médicales urgentes à tous les hôpitaux du pays à partir d’un seul centre, ce qui permettra de sauver des vies », a déclaré Eyal Regev, fondateur et PDG de Gadfin, au Times of Israel. « Nous prévoyons de disposer d’ici trois ans d’un réseau complet de drones capables de distribuer des fournitures médicales à 11 hôpitaux en Israël et nous sommes en train de répliquer ce réseau partout dans le monde. »

Le drone Spirit-One de Gadfin, alimenté à l’hydrogène, peut livrer des colis d’un poids maximal de 5 kg dans une soute de 30 litres à des endroits situés à 200 km de distance sans nécessiter de changement de batterie. Le drone peut voler à 100 kilomètres à l’heure. Il est résistant aux vents forts et à la pluie et possède des ailes repliables afin de lui permettre d’atterrir dans des endroits étroits. Le chargement et le déchargement des colis sont entièrement automatisés.

Selon les termes du contrat de 5 millions de dollars conclu avec Sarel, le réseau aérien déploiera d’ici trois ans 18 modèles Spirit One fonctionnant avec des piles à combustible à hydrogène, qui effectueront 60 livraisons par jour, soit 21 000 livraisons par an.

Le contrat permettra à Sarel d’assurer un approvisionnement permanent en matériel médical, médicaments, vaccins, sang, sérum, échantillons de laboratoire et autres, sur tout le territoire israélien, en moins d’une heure depuis le moment de l’appel, ont indiqué les deux sociétés dans un communiqué. Le drone Spirit One peut également transporter dans sa soute des produits médicaux réfrigérés standard à une température de moins 80 degrés Celsius, permettant ainsi la livraison d’organes, selon Regev.

Le PDG de Gadfin, Eyal Regev (à droite), et le PDG de Sarel, Avi Buskila. (Crédit : Autorisation/Gadfin)

« Grâce au partenariat avec Gadfin et à ses technologies révolutionnaires, Sarel va devenir la première entreprise de logistique médicale au monde à pouvoir livrer à l’échelle nationale, à la demande, des équipements et des fournitures destinés à sauver des vies, indépendamment du trafic, tout en réduisant les stocks et les déchets causés par les fournitures médicales périmées », a déclaré Avi Buskila, PDG de Sarel.

Gadfin a obtenu un permis de l’autorité israélienne de l’aviation civile pour les livraisons dans l’espace aérien urbain, mais attend encore d’autres autorisations réglementaires, notamment celles du ministère de la Santé et de l’armée de l’air israélienne. Les appareils Spirit One sont équipés d’un système de parachute automatique pour les situations d’urgence afin de répondre aux normes de sécurité réglementaires relatives au vol de drones au-dessus des zones habitées.

Le Spirit One de Gadfin devrait effectuer, dès novembre 2023, trois collectes de matériel médical par jour – depuis le toit du centre logistique de Sarel basé à Netanya  – qu’il livrera à l’hôpital de Nahariya, à 100 kilomètres de là, pendant une période de six mois.

« La première ligne de livraison opérationnelle sera de loin la plus longue ligne de livraison au monde assurée par un drone », a fait remarquer Regev.

Regev, un ancien cadre supérieur d’Israel Aerospace Industries (IAI) impliqué dans le développement de systèmes de drones à grande échelle, a fondé Gadfin en 2018 et a constitué une équipe d’anciens officiers de l’armée de l’air israélienne, d’ingénieurs électriciens et d’experts de l’industrie aérospatiale.

Plus tôt cette année, l’ancien chef adjoint du Mossad et ancien chef du Commandement du Nord de Tsahal, le major-général (Rés.) Amiram Levin, a investi un montant « important » dans la société et a rejoint le conseil d’administration de Gadfin à titre de superviseur. L’ancien commandant de l’armée de l’air israélienne, le major-général (rés.) Eitan Ben-Eliyahu, siège également au conseil d’administration de Gadfin. En mai, Gadfin a clôturé un tour de financement de série A de 7 millions de dollars, mené par le Southern Israel Bridging Fund (SIBC), GEHR Cooperation et d’autres investisseurs.

Évoquant les projets d’expansion internationale de Gadfin, Regev a déclaré que la société participait à des projets au Royaume-Uni et en Italie, et qu’elle développait un nouvel appareil plus grand ayant un rayon d’action de 500 kilomètres et pouvant transporter jusqu’à 150 kilogrammes.

« Nous travaillons sur une deuxième génération, le Spirit X, qui devrait être opérationnel début 2025 », a déclaré Regev. « Si ce que nous faisons en Israël fonctionne chez nous de manière satisfaisante, ce sera un modèle à répliquer à l’étranger, dans les pays d’Europe et surtout dans les pays du tiers monde. »

Regev estime qu’au cours des cinq prochaines années, Gadfin devrait décrocher au moins 10 projets similaires au contrat conclu avec Sarel ou des projets plus importants, dont la valeur pourrait atteindre 50 millions de dollars par contrat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.