Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

« Israël assassin, Macron complice » : Des milliers de manifestants anti-Israël à Paris et Lyon

Des pancartes demandaient l'exclusion d'Israël des Jeux olympiques de Paris et la "fin de tous les accords" commerciaux et culturels avec Israël

La tête de liste aux élections européennes de la "La France Insoumise" Manon Aubry (au centre droit), le fondateur  de la formation  Jean-Luc Melenchon (au centre, à gauche) et la députée Mathilde Panot, à gauche, lors d'une manifestation en soutien aux Palestiniens à Paris, le 8 juin 2024. (Crédit : Sameer Al-Doumy/AFP)
La tête de liste aux élections européennes de la "La France Insoumise" Manon Aubry (au centre droit), le fondateur de la formation Jean-Luc Melenchon (au centre, à gauche) et la députée Mathilde Panot, à gauche, lors d'une manifestation en soutien aux Palestiniens à Paris, le 8 juin 2024. (Crédit : Sameer Al-Doumy/AFP)

Plusieurs milliers de personnes, dont le fondateur de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon et la tête de liste LFI aux européennes Manon Aubry, ont manifesté sans incident samedi à Paris pour afficher leur opposition à Israël à la veille du scrutin européen.

Dans une forêt de drapeaux palestiniens, les manifestants ont scandé des slogans hostiles à Israël, coupable à leur yeux d’un « génocide » à Gaza.

La plus applaudie dans le cortège, qui a rassemblé 5.600 personnes selon la préfecture de police, a été sans conteste Rima Hassan, militante très controversée et juriste franco-palestinienne en position éligible sur la liste des Insoumis aux élections européennes.

Aucune personnalité politique n’a pris la parole, alors que la campagne pour le scrutin européen est close depuis vendredi à minuit.

« Vive la lutte du peuple palestinien », « Israël assassin, Macron complice », ont scandé les manifestants qui ont profité du passage dans la capitale du président américain Joe Biden pour fustiger la politique des Etats-Unis dans la région.

Des pancartes demandaient notamment l’exclusion d’Israël des Jeux olympiques de Paris (26 juillet – 11 août) et la « fin de tous les accords » commerciaux et culturels avec Israël.

« Le gouvernement français est complice du génocide en cours du peuple palestinien. Le gouvernement a choisi le camp du colonialisme, nous avons choisi la camp de la résistance », a assuré à un journaliste de l’AFP une jeune femme enveloppée d’un drapeau palestinien en refusant de donner son identité. Le mot « résistance » a été détourné par les partisans et les groupes terroristes anti-Israël.

A Lyon, une manifestation a rassemblé environ 3 500 personnes, selon la préfecture. Parti de la place Bellecour au centre de la ville, le cortège a notamment marché le long du Rhône, au son de « Résistance, Gaza, Lyon est avec toi ».

À Perpignan, environ deux cents personnes se sont rassemblées sur la place du Castillet.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.